Maniac Story-ep05 : Les Anges

Je pris alors le RER direction Paris et me laissais guider par cette voix. En réalité, ce n’était pas une voix mais une force intérieure qui avait pris le contrôle sur ma raison. Je descendais la station d’une ville de proche banlieue. Je suivais les signes qui apparaissaient autour de moi : des affiches publicitaires, des conversations de gens qui me croisaient par exemple. J’avais un objectif. Quelqu’un m’attendait à un endroit. Je devais me laisser guider pour le retrouver. En fait, c’était un entrepreneur très charismatique, rencontré le mois dernier au sein de mon école de commerce, que je devais rencontrer pour qu’il puisse m’ouvrir les portes d’un autre monde. Celui des stars, des étoiles comme celles qui étaient apparues via un clip sur mon portable. Le téléphone de dernière technologie qui reposait maintenant au fond de la seine. Mon étoile intérieure brillait – je brillais si fort- alors mon destin était de rejoindre ces autres personnes de lumière.

Un peu plus tard, je me baladais sur l’esplanade de la Défense. Il faisait nuit. Une certaine pureté reposait dans l’air autour de moi. Il y avait une sorte de passerelle faite de bois. Large de dix mètres, il y avait des bancs au milieu de celle ci. J’étais pratiquement seul  à marcher dessus vers son extrémité. C’était un cul-de-sac et à la fin de ce couloir, parsemé de  petites lumières sur le sol (comme un chemin d’étoiles), un panorama de Paris se dévoilait sous mes yeux. L’Arc de Triomphe était en face, dans le prolongement de la passerelle et du couloir étoilé. C’était magique. Un couple était debout à quelques mètres de moi. Un couple d’Anges. Ils étaient presque transparents et irradiaient une énergie si apaisante et tellement pleine d’amour. Ils étaient là pour m’emmener. J’allai à leur rencontre. Il était très tranquille et elle était très belle. Je leur parlai mais ne compris pas leur langage. Néanmoins, ils me firent signe de suivre un chat noir qui était dans la rue en dessous de nous. 

J’étais alors à un grand carrefour de voitures non loin de l’esplanade de la Défense. J’étais persuadé d’être au bon endroit au bon moment. Mon but était resté le même : rejoindre le gardien de mon nouveau monde. Je m’apprêtais à faire du stop et à peine une minute plus tard, une voiture s’arrêtait pour m’emmener. C’était comme si tout l’univers était à mon service. Deux magnifiques jeunes femmes, en tenue de soirée, me conduisirent à une borne de taxis. Elles semblaient avoir l’immense privilège de m’escorter, de rencontrer la nouvelle star. On s’approcha alors de deux taxis qui stationnaient, la belle conductrice me demanda « tu veux prendre le taxi rouge ou le taxi noir? », je répondis « le rouge », évidemment.

J’ordonnai au chauffeur de taxi de m’emmener au Fouquet’s, restaurant prestigieux de Paris, le Gardien devait certainement m’attendre là bas. En fait, il m’attendait là bas, c’était sûr, tous les signes m’y dirigeaient.

Avant toutes choses, je m’installai au bar et commandai un whisky.

Prochain épisode : Maniac Story-ep06 : La rencontre

Précédens épisodes : Maniac Story-ep01 : Je t’aime à la folie

 Maniac Story-ep02 : L’exorciste

Maniac Story-ep03 : Parano

Maniac Story-ep04 : Porté disparu

W.

Publicités

12 responses to “Maniac Story-ep05 : Les Anges

  • mke06

    Hantouche dit :  » Si tu portes 3 choses rouges sur toi, tu es en hypomanie. »

    • bipohypermaniac

      Quel con! Pardon, c’est triste comme phrase non?

      • mke06

        J’avoue que maintenant, quand je vais le voir et que j’ai envie de porter du rouge, j’essaie de ne pas mettre 3 choses rouges alors que quand tu veux être coordonné, il faut justement bien en mettre 2 ou 3. Je le fais pour les autres couleurs alors pourquoi pas pour le rouge ? Sauf que maintenant, ça me bloque complètement !

      • bipohypermaniac

        C’est vrai qu’un bipolaire up, c’est à dire heureux, va porter des couleurs, mais si un jour on est joyeux sans que ce soit pathologique alors les psychiatres font l’amalgame…
        😦
        W.

      • mke06

        Oui, c’est idiot. La dernière fois que je suis allée le voir, je voulais mettre 3 éléments rouges, ça ne m’a empêché de pleurer toute la séance dans son cabinet et de repartir avec une dose de lithium doublée…

  • Chaveiro

    Je suis bipolaire , je découver il y a trois ans , je soufre constement , j’amerais avoir ta force . .. ça m’a fait du bien lire votre texte , bravo e continue an si

  • Vulcania

    Bonjour Chaveiro,

    Cette force est en toi aussi, il faut juste que tu y crois un peu plus fort.

    Pour ce qui est du groupe de parole, l’hôpital psy de ta ville pourra peut-être te renseigner…

    Courage et confiance !
    Céline.

    • Chaveiro

      Merci Céline pour ton sutien . .. depuis quelque temps , j’accumule dès périodes de déprime . .. mais depuis peux , je commence acepter mon problème ,
      mais la solitude et le manque de comprention est trop difficile 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :