Maniac Story-ep09: Destin divin

Je marchais pendant plusieurs heures vers l’ultime sacrement guidé par cette énergie magique qui rendait le moindre obstacle franchissable facilement. Je m’approchais d’une voie rapide, une autoroute vraisemblablement. Je la longeais en pensant à cette voiture qui me manquait pour partir trouver mon destin. Aussitôt pensé, aussitôt vu, un concessionnaire de voitures de luxe se trouvait à une dizaine de mètres au bord de l’autoroute. J’entrai pour venir prendre ce qui m’était du. Dans une salle quelques hommes d’affaires étaient rassemblés, une sorte de meeting professionnel. Ils avaient tous le regard dirigé sur un grand powerpoint. Je m’immisçai discrètement dans le magasin. J’avais laissé mes chaussures dehors, certainement pour faire le moins de bruit possible. Je m’assis dans un coin de la salle derrière les hommes en costards sans me faire voir. De toute façon il ne pouvait pas me voir, j’avais un nouveau pouvoir magique : tant que je ne regarde pas une personne, celle là ne peut pas me voir, une sorte d’invisibilité contrôlée. Ce nouveau don prédisait l’achèvement proche de ma quête, une énergie surhumaine circulait de plus en plus dans mes veines. Même si de temps à autres certaines personnes regardaient dans ma direction, personne fit acte de ma présence. Sans mon pouvoir, il serait sans doute venu me voir car j’étais tout de même habillé très légèrement, j’étais sale (à cause de l’étape dans le chantier) et surtout j’étais pieds nus. Je ne pu rester bien longtemps dans cette situation, je bouillonnais de l’intérieur… Tant pis, pas besoin de voiture, je suis au dessus de ça, il faut que je sorte.

Une fois dehors, cette énergie en moi se mua en force. Je me sentais si fort que le climat semblait dépendre de moi. Je faisais un avec tout ce qui m’entourait. J’entrais dans une transe dépassant toutes celles que j’avaient vécu les jours auparavant. J’étais hors de moi, ça devenait invivable. Je me dirigeais alors vers l’autoroute et montais sur une passerelle piétonne qui passait au dessus des six voies.  Je me tins alors debout face aux voitures qui roulaient sous moi à grande vitesse. Mais j’aspirais cette vitesse, en fait j’aspirais toutes les énergies autour de moi. J’étais en train de me métamorphoser en une entité toute puissante. Droit, les bras vers le ciel, le regard illuminé, je m’abandonnais à l’univers. En fait, je souffrais de ce que j’étais en train de vivre. J’implorais le ciel et en même temps je contrôlais le temps. Je maîtrisais le vent, les nuages… Je maîtrisais le soleil! Je devais sans doute crier avec tout ça mais je ne m’entendais pas, j’étais très loin des trois dimensions dans lesquelles on est habitué de vivre. C’était ça mon destin, l’avènement de mon rôle sur Terre ; cette terrible tragédie…

Je restais là, dans cette transe, hors de moi, hors de toutes raisons, au dehors de toute ordre. Mon corps faisait mine de s’approcher vers la barrière de la passerelle, séparant la vie de la mort. Je voulais peut être sauter, que sais je? je n’étais plus au contrôle. C’est à cet instant que les forces de l’ordre sont apparues dans mon paysage. Ils étaient des deux côtés de l’autoroute, prêt à monter et m’encercler, me coincer mais ils restèrent sur les marches quand ils virent que je les menaçait de me jeter s’ils avançaient un pas de plus.

Prochain épisode : Maniac Story-ep10: Castration

Episodes précédents :

Maniac Story-ep01 : Je t’aime à la folie

Maniac Story-ep02 : L’exorciste

Maniac Story-ep03 : Parano

Maniac Story-ep04 : Porté disparu

Maniac Story-ep05 : Les Anges

Maniac Story-ep06 : La rencontre

Maniac Story-ep07 : Cheminement logique

Maniac Story-ep08: Le mystère de la magie

Merci de suivre fidèlement ce récit de ma première crise maniaque, le suspens prendra fin au prochain et dernier épisode.

A bientôt,

W.

Publicités

4 responses to “Maniac Story-ep09: Destin divin

  • Plume bleue

    Bonjour,
    Merci à toi pour ce partage, j’ai découvert ton blog il y a peu et cela m’a fait le plus grand bien de te lire. J’ai vécu le même type d’expériences et cela m’a beaucoup culpabiliser d’une part de n’avoir rien vu venir et d’autre part d’avoir mêlé ceux que j’aime à cette tranche de vie peu agréable. En parcourant ton histoire, je me suis sentie moins seule et moins coupable.
    Bonne fin de journée à toi 🙂

  • mke06

    Je ressens la même chose, à ceci près qu’étant seulement cyclothymique, je trouve que ceux qui ont le trouble atténué ne sont pas instruits de toutes ces choses qui sont une part de nous et que nous gagnerions à comprendre. J’ai lu quelques livres, mais en définitive, est-ce que cela intéresse le psychiatre de nous instruire profondément ? De plus, je suppose qu’il n’en a pas le temps.

    • bipohypermaniac

      Je pense pas que ce soit son role de par son temps et sa connaissance reelle de la folie. Peu de personne s’intéresse aux trésors cachés sous les délires. Pour le bipolaire lui meme cest destabilisant de revivre ces moments. Cependant jai fais le choix de plonger dedans 😉
      W.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :