Journal – La vie d’un bipolaire LE LIVRE

Je sais que l’important n’est pas d’être vu d’un plus grand nombre mais c’est plus fort que moi : cette semaine le blog a battu son record de visites. Et ce n’est rien comparé aux nombre de ventes futur de mon premier bouquin ! La phase de relecture et de retravail du manuscrit a commencé…

Le livre La vie d’un bipolaire n’a jamais été aussi prêt d’être publié!!

Merci aux quelques lecteurs qui m’accompagnent dans la relecture et m’offre un regard extérieur. Je ne suis pas seul dans cette fin de travail et ça me motive. Si tu veux apporter ton stylo rouge sur quelques pages, n’hésites pas à m’envoyer un mail et je te donnerai ça!

Ça à l’air bien beau tout ça, en réalité je manque de persévérance et de discipline : j’avance très lentement. Je sais que j’ai les capacités de plancher des heures par jours à me relire et corriger mais non, je suis ralenti par une sorte de paralysie qui rend tout effort monstrueux. Rha ça m’énerve, c’est dans ces moments là où je me vois faible et c’est un cercle vicieux.

En plus, du temps j’en ai! Je te rappelle que je ne travaille pas et que j’ai toutes les bonnes conditions nécessaires pour aller mieux. (Sauf un entourage social vivifiant.) M’enfin, j’aurais besoin d’un bon coup de pied au cul. Comme je suis allergique à toutes formes d’autorités, il n’y a que moi qui puisse le faire. Problème : je ne suis pas assez souple, malgré ma pratique débutante du yoga…

Ce projet de bouquin — qui n’est qu’un produit dérivé de mon blog et non pas une finalité– ainsi que l’activité autour de ce même blog sont les deux choses qui donnent un sens à ma vie en ce moment. Le soucis c’est que ce n’est pas une profession. Hé oui, mon avenir m’inquiète, je l’évoque rarement mais j’ai toujours un doute latent sur mon futur professionnel. Je ne veux pas y penser, la priorité étant de finir ce foutu projet!

Je vais peut être me lancer dans un approfondissement de l’anglais. Cela me permettrai un jour à traduire mon bouquin et à être reconnu worlwide. Rien de certain étant le travail considérable qu’est une traduction et au vu de ma productibilité.

Je ne suis pas en train de m’auto flageller, seulement je constate quelques réalités contraignantes.

W.

Je te souhaite une excellente semaine et beaucoup de courage dans tes projets, il en faut!

Le livre La vie d’un bipolaire bientôt dans les bacs.

Publicités

8 responses to “Journal – La vie d’un bipolaire LE LIVRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :