Amour, Sexe, Amitié

A chaque fois que je rencontre une nouvelle femme, je ne peux pas m’empêcher de me demander si c’est elle, la femme de ma vie.

– Salut, je m’appelle Clara, enchanté…

Je me présente aussi, mais je pense en plus, en la regardant vaguement dans les yeux : est-ce que c’est elle? Bon, jusqu’ici la réponse a toujours été négative. Je suis persuadé que l’amour arrivera quand je m’y attendrai le moins, mais le problème c’est qu’à chaque mini occasion, je me pose cette question avant même qu’une quelconque énergie puisse s’amplifier.

Ensuite, une réaction que je qualifierai de bipolaire (bizarrement!) se produit. Cette réaction se produit après coup lorsque je suis rentré chez moi et suis seul, le soir avant de me coucher. Je précise car cela a toute son importance. Même si je n’ai pas rencontré la femme de ma vie, j’ai passé un moment avec une femme, un moment de sociabilité, de rupture de solitude, un moment de reconnaissance, un moment de vie, et cela ne me laisse pas indifférent. Je dirai même que ça fait naître une graine en moi. Graine que je vais cultiver maladroitement chez moi, lorsque je reviens à la solitude.

Donc, ce qui se déroule souvent, depuis ces derniers mois en tout cas, c’est que mon envie d’amour non maîtrisé, incontrôlé va s’emparer de cette rencontre pour assouvir un manque d’affection. A l’instant de la rencontre ce manque se traduit par la recherche d’un amour idéal et rentré chez moi il se bascule en une pulsion sexuelle (voilà c’était ça le côté bipolaire). Et mon esprit alambiqué profite de cette nouvelle connaissance, devenue la proie dans mon fantasme du soir. Il est même parfois difficile de s’en libérer, j’ai envie et mon mental cherche toute les possibilités et toutes les stratégies pour assouvir cette envie. Ces pulsions ont essentiellement lieu le soir quand je suis seul chez moi. Le lendemain, après une nuit compliquée, je n’ai plus envie de sexe, la pulsion est partie. Mais comme souvent, j’ai préparé un plan lors de ma pulsion pour la revoir et arriver à mes fins. Quand la rencontre se reproduit, je ne suis plus dans le même état d’esprit et je me contente souvent d’un moment amical. Car dans l’amitié il y a de l’amour et autant de réconfort, mais va expliquer ça à mes démons de minuit!!

Bref, exemple:

Il y a quelques temps, j’ai rencontré une jeune femme. Rha ! entre écrire « fille » ou « jeune femme » c’est un grand dilemme, je suis plus à l’aise avec « fille » mais y paraît que « jeune femme », c’est plus respectueux. Bon, j’ai rencontré une fille (pardon!) lors d’une soirée. Clara. Premier regard : « Est ce la femme de ma vie? » Rencontre, présentation : « Non ». Echange : on s’entend bien, un lien amical naît, pas de séduction ou alors séduction dont je ne suis pas conscient. La Femme, étant un concept dont toute ma vie ne suffira pas pour le comprendre. J’aime les femmes et je suis un homme. Je précise parce qu’un lecteur n’avait pas vu a priori de quel sexe j’étais. Sur le moment, dans l’échange, je n’ai pas d’envie sexuelle envers Clara. Il y a des cas, certaines que je trouve séduisantes même si elles ne sont pas l’amour de ma vie, à une heure avancée de la soirée, où une attirance corporelle existe, cela à l’instant où je discute avec elles. Mais généralement non. Alors je passe une bonne soirée, une bonne dose de sociabilité, de rupture de solitude et tout cela en toute amitié me convient parfaitement, sur le moment!

Après, je rentre chez moi et une énergie plus chaude plus sensuelle monte et cette Clara qui s’est ouverte à moi simplement devient l’objet de ma pulsion. C’est donc en décalage que je vais lui faire savoir, par un texto tardif, mes envies. Par soucis de sincérité, évidemment. Dans mon monde (pour ne pas dire psychose) tout est possible, même s’il est tard et qu’elle est sans doute fatiguée, on se retrouvera le soir même ou dans les jours à venir au pire, et là… Dès le moment où je la revois, le simple fait d’être en bonne compagnie va suffire pour calmer mon manque d’affection, je n’ai plus l’envie pulsionnelle de reposer ma tête sur ses seins. Une discussion d’esprit à esprit me suffit. Mais tôt ou tard, le soir solitaire reviendra.

Bon, j’ai essayé de te partager ici un aspect plutôt tortueux de moi même, dont je n’ai pas encore totalement conscience… Dur d’être précis. C’est comme décrire avec des mots la disposition d’un jeu de Mikado éclaté.

Suffit!

A bientôt,

Vive le printemps, la fin de beaucoup de dépressions approche!

🙂

W.

Publicités

14 responses to “Amour, Sexe, Amitié

  • Lulette

    Une personne chère à mon coeur m’a dit un jour qu’il n’y avait pas d’amour. Qu’il n’y avait que des amis qu’on aime très fort, qu’on aime plus fort que les autres et avec qui on fait du sexe.. Je pense qu’il doit y avoir un fond de vérité dans cette réflexion.. À méditer..
    Biz
    Lulette

  • chrystelle

    Bonjour,
    je m’appelle Chrystelle. Pendant 5 ans j’ai vécu avec mon compagnon qui est bipolaire. Beaucoup de hauts et de bas ont rythmés notre vie. Nous avons appris a nous connaitre et prendre soin l’un de l’autre. J’éprouve pour lui un amour immense au point de déplacer des montagnes s’il le fallait.
    En janvier une personnes plus âgée que nous a fait irruption dans notre vie. Par son mal être et sa vulnérabilité elle a su l’attirer vers elle. Elle lui envoyait des dizaines de sms, de mails tout la journée du levé au couché. Ils se sont vu un soir tout les deux, se sont embrassés et caressés. Pendant un très long mois, elle n’a cessé de l’appeler vers elle. Un jours j’ai craqué et je lui ai demandé de choisir entre elle et moi. Pour lui c’était choisir entre amour raison (moi) et amour passion (elle). Il n’y arrivait pas car son cœur et sa tête ne disait pas la même chose. Et un soir il s’est décidé suite à une énième dispute à cause d’elle. Il la choisit et est parti vivre avec elle.
    Depuis j’ai mal et je souffre horriblement. Je l’aime et je n’arrive pas a me dire que tout est fini. J’ai envie de croire que cela ne sera qu’une passade et qu’il comprendra qu’il m’aime.
    Pendant une semaine je n’ai pas eu de nouvelle, ce fut horrible. Cette semaine j’ai eu des nouvelles tous les jours. Il est même resté dormir à la maison 2 nuits de la semaine. Rien ne s’est passé bien sur.
    Il me dit tenir à moi, j’inquiéter pour moi mais pour on ne sait quelle raison il doit aller jusqu’au bout de son histoire.
    Il n’a quasi rien récup de ses affaires et ne veut pas qu’on se depacs pour le moment.
    Je suis perdu. Toi qui est aussi bipolaire, t’es t il déjà arrivé de vivre cela?
    Pourrait tu m’éclairer?
    Merci

  • Frédéric

    amour passion mamour raison … Tout personne, qu’elle soit bipolaire ou non, choisi à un moment donné … Ou pas …
    Ce que tu exprimes ici c’est toi et tes besoins … Difficile pour deux êtres de concilier les besoins réciproques … Mais c’est la base de tout …
    Je laisse exprès le lapsus mamour qui est temporel …
    Ceci juste pour dire que j’entends ta souffrance … Mais l’amour est possible entre un bipolaire et un(e) terrestre … Faut se reconnaître aussi …

  • Frédéric

    Il doit te reconnaître aussi je veux dire …

  • Lucie

    Bonjour bonjour,
    Cela fait maintenant 2 ans que je suis avec un garcon, au fur et a mesure j’ai commencé a me poser des questions sur lui ( surdoué, homo…) et la patatra après avoir fais un cour a mon ecole sur lesmaladies psy je me suis dis oulalala la bipolarité me parait etre le bon diag, je lui e est parlé et petit a petit il a commencé a me dire ce quil lui passe par la tete, il avance danssa reflexion, me suit dans les demarches que j’ai commencées ( medecin, psy…)
    Je suis prete a l’aider tt en lui laissant assez de liberté pr qu’il puisse avancer a son rythme!
    Seul hic a l’histoire je me demande si il peut m’aimer vraiment ?! Parce que je sais bien que qd il est un peu excité, il croit tombé amoureux des autres…
    En tt cas felicitation pr ton blog ca m’a aidé a comprendre beaucoup de chose!
    Bonne soirée
    La biz

  • Lucie

    Bonjour ou re bonjout je ne vois pas le com que j’ai laissé il y a 10 min donc je recommence!
    Il y a maintenant 1 an et demi que je suis avec un garcon au fur et a mesure de notre relation jai commencé a me poser des questions sur lui, je le trouvait bizarre.. Je suis passé par le fait quil etait surdoué ou encore homo ( etant donné les difficultés parfois a atteindre l’orgasme..) apres fait un cour sur les maladies psy patatra je me sui dit c de la bipolarité.. Je lui en ai parlé et petit a petit il se livra sur ses sauts d’humeurs et ses comportements.. il souhaitre etre diagnostiqué et me suit dans ttes les demarches que j’ai commencées! Une prise de conscience est entrain de se faire…
    Le petit hic est dans ses sentiments il dit m’adorer et pas m’aimer ( son ex il l’aimait passionnement) a chaque phase maniaque ou il est loin de moi il drague des filles sans allez plus loin (je les toujours grillés parcequil oubli d’effacer les mess et japel la fille de suite pr savoir et pr les 2 filles connus il ne s’est rien passé de plus) il dit avoir besoin de se rassurer sur sa seduction et qu’une fois devant la fille il pense a moi et par respect ne fait rien a apart des belles paroles… Que dois je conclure? M’aime til suffisament pour maitriser ses pulsions?
    De plus il me dit s’etre vachement arrangé avec moi par rapport a son ex, il fait enormemebt d’effort pour se controler! Est ce parce qu’il ne m’aime pas et que pour luu c’est plus facile?
    Parfois j’ai l’impression qu’il se force a faire des bisous et calins et ce n’est pas qu’une impression en faite… Parce qu’il me dit quand je suis trop collé a son gout..
    Bref un peu perdu mais contente qu’il prenne conscience de tt ca…
    Super ton blog ca aide a comprendre pas mal de chose !
    Un gd merci

  • lucie2015

    Bonjour bonjour,
    Me voila parti dans une relation avec un garcon cela fait maintenant 1 an et demi! Au fur et a mesure de notre relation j’aicommencé a me poser des questions sur cette homme surdoué? , homo? ( etant donné qu’il n’arrivait pas a atteindre l’orgasme par moment), jai fait un cours a lecole sur les maladies psy et patatra la bipolarité ma fait de suite pensé a mon ami… Je lui en ai parlé au debut braqué il a finit par se livrer sur les teoubles de son humeur.. Il me suit des les demarches que j’ai commencées ( medecin, psy..) tt en le laissant maintenant gerer ses prises de rdv car je sais que je ne peux rien faire a sa place.. Il prend petit a petit conscience de la potentiel maladie quil peut avoir!
    Maintenant c’est a moi de me poser des questions, il dit m’adorer depuis le debut, son ex il l’aimait passionement selon ses dires! Il ne veut pas que je l’abandonne ( comme la plupart de ces petits foufous lol)
    Durant ses phases maniaques qd il est loin de moi ( autres regions, vacances..) il va voir des filles mais ne fait rien a part dire des belles paroles ( je les grillé a chaque fois car il oubli d’effacer les mess et j’ai appeller les 2 filles av qui il a fait ca qui mon bien dit qu’il ne se passait rien du tt..) selon lui il pense a moi o moment ou il voit la fille et par respect se controle…
    D’autre part, il me dit qu’il s’est arrangé avec moi dans la maniere de se comporter et se maitrise beaucoup plus qu’avec son ex , est ce parce qu’il m’aime pas et que ducoup c plus facile pour lui de se controler?
    De plus, par moment je le sens forcé de faire des calins, bisous etc et nhesite pas a me dire quand je suis trop collé..
    Bref je ne sais pas si il m’aime et me demande pourquoi est il aussi compatissant avec moi et pret a changer comme il dit..!
    Moi j’accepte la maladie mais pas tout quand meme et suis prete a l’epauler sans m’oublier..
    En tt cas o top ton blog ca ma appris a comprendre certaine de ses reactions!
    Continu c’est super!

    • bipohypermaniac

      Salut,
      Désolé, de t’avoir fait répéter ton commentaire…
      Je me reconnais pas mal dans ton compagnon. Je suppose que je ne suis pas le seul.
      Je te remercie donc pour ton témoignage qui noircit pas totalement le profil bipolaire.
      Je suis certain quand continuant votre bonne communication, ton épaulage, et sa volonté d’aller mieux, votre couple sera de plus en plus fort, de plus en plus beau
      🙂
      merci
      W.

  • lucie2015

    Ps: il dit qu’on sera des amis pr la vie et qu’il va faire de son mieux pour justement aller mieux… A voir..

  • lucie2015

    Merci w pour ta reponse! Pas de souci pr les commentaires multiples que j’ai laissé, je suis une blonde en puissance …
    Je suis ouverte d’esprit et je ne confond pas maladie et folie..
    Parfois je manque de patience je l’avou mais il me faut du tps pour bien savoir appréhender ses comportements..
    J’espere ne pas trop l’etouffer et j’espere surtt qu’il ne lachera pas l’affaire car pour le moment le mot traitement lui fait peur et il n’est pas pret a se shooté comme il le dit..!
    Je pense malgré tt que l’histoire peut continuer et suis assez optimiste quand a sa prise de conscience!!
    J’aime les petits foufous lol et je me destine surement a etre aide soignante dans la psychiatrie ;))
    Il m’a beaucoup apporté, a moi de lui rendre l’appareil!
    A plus W

  • anna

    lucile, le pb de ton mec n’est pas forcément en lien avec la bipolarité. je suis bipolaire, et mon ex mari ne l’était pas..et il fait ce que ton mec fait, un de ses potes, idem, alors qu’il est marié…des copines à moi ont un mec comme ça, qui est toujours à chercher l’élan amoureux… ça s’appelle un manque de confiance, de la légèreté , un défaut d’attachement, du don juanisme, ça s’appelle plein de choses, c’est plein de choses, mais ce n’est pas forcément la bipolarité.

    Quand on est bipolaire, on s’attache vite en période critique. Moi même je me suis sentie fusionner très vite par moment avec des personnes que je trouve au fond méprisables avec le recul (des personnes qui n’avaient pas les mêmes centres d’intérêt et valeurs), c’est surtout le désir de l’autre que l’on renvoie, comme un miroir. Mais ça ne s’est passé que quand l’objet de mon affection me rejetait. Dans le plein amour de l’être que j’aime, je ne me sens pas appeler par l’autre. Je ne pense qu’à mon homme, dans ma souffrance ou ma joie, il est là, dans un coin de ma tête je le porte, il est le coeur dans ma poitrine, ce coeur qui (se) bat pour que je vive plus de « réel »… Parce que le quotidien me semble souvent irréel et pas très important et que le sommeil m’appelle souvent. Lui, il est celui qui me lie constamment à la vie, à un passé, un futur. J’ai besoin de le savoir là, de me savoir aimée, de savoir notre avenir encore possible, notre passé encore important, notre présent là, sous mes pieds.
    Chaque fois que j’ai été attirée par autre chose,un sourire, un regard, je savais que je n’y trouverai rien, c’était une façon de m' »abîmer » (une image de l’amour que j’offrais dans un amour désiré par l’autre et de laisser tomber, je voulais un endroit où « me poser ». Avec l’expérience, ces moments , je les vois venir et je vois ma vulnérabilité apparaître aux autres (je suis assez jolie) , je sais que si je n’ai pas l’assurance d’être avec l’homme que j’aime, s’il n’est pas là, rien que pour ne pas être seule, rien que pour être dans un semblant de vie, je vais glisser, sans m’en rendre compte et tomber de bras en draps, souffrir , au final, car je n’aimais pas , car j’ai fait souffrir celui qui pensais que peut-être, car je n’ai pas su comprendre que l’amour vrai s’était juste éloigné. Quand ça ne va pas avec lui, je reste sur mes gardes, je suis dans la réflexion , tout le temps, pour lui. Je reste dans le réel, je ne glisse pas…
    un bipolaire aime avec force, s’il connait sa maladie, s’il arrive à se comprendre, il sera protéger l’autre avec toute la force de son affection.

  • Meriam Lahlou

    Réviser vos cours de psychiatrie que je vous ai donnés a mes diverses hospitalisations a l’hopital psychiatrique.
    Car le sens de bipolaire est vaste c’est la maniquo depression qui a ses symptomes comme l’euphorie la loghorée lorsque la maladie est au + c’est a dire maniaque quand a la dépression c’est le syndrome du caméléon qui songe aux couleurs d’etat d’âme comme direz t’on la mauvaise réaction á un événementiel choquant des plus brutale qui soit .
    VOILA J’AI TOUT DIT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :