Le coeur en miettes

Bonjour,

Je me réveille ce matin avec le cœur en miettes. La cause de cette souffrance : pas de sms de Charlotte…

Cela fait quelques jours que je me retiens tant bien que mal a lui exprimer mon manque envers elle. Elle est partie en vacances samedi, on ne se voit pas pendant 3 semaines.

Lorsqu’on s’est revu en rentrant de ma tournée elle m’a livré qu’elle était perturbée par le fait que je sois fort amoureux d’elle alors qu’au début je lui exprimais ma distance et ai commis de belles maladroitesses : « ne t’attache pas à moi… il ne faut pas être en manque d’une personne… vivre l’instant présent là où on est… je veux une relation non exclusive ». Face à son écoute et ouverture merveilleuse, je me suis allé au partage de mes plus profonds doutes sur le genre de relation que je cherchais. Je ne m’étais pas rendu compte de l’effet. Elle a interprété tout ça comme ci je voulais une relation légère. Alors que dés le début j’étais amoureux et aveuglé, très égocentrique. Elle m’a dit alors à notre conversation à mon retour… Ce qui m’a poignardé le cœur et a contribué largement à l’opération de mon coeur. Opération douloureuse toujours en cours…. Elle m’a donc dit que face à mon comportement elle avait pris le chemin d’une relation « légère » et qu’aujourd’hui il était difficile de revenir en arrière. Moi qui lui avait envoyé quelques jours auparavant une carte postale avec un gros ‘je t’aime »…

coeur_en_miettes-239x300

Me voilà donc avec un immense amour envers elle à gérer.

Les 4 jours ensemble à Paris, on ne s’est pas beaucoup vu. La soirée qu’on avait prévu pour nous deux a été annulé parce qu’elle avait très mal à la tête. C’est ensuite la gorge qui lui a fait souffrir. Je suis persuadé que c’est ça façon de vivre cette intensité d’énergie de transformation qui se passe en ce moment et dont je dois lui faire ressentir vu mon lien très fort avec elle.

Depuis son départ de Samedi, j’essaie très fort de la laisser un peu tranquille, de ne pas lui exprimer mon cœur qui bat si fort pour elle, pour ne pas la déstabiliser, vu qu’elle aussi était souffrante.

Même si elle est distante, elle a quand même pour moi des petits messages, des petits emoticones affectueux qu’elle m’envoie même si rarement.

C’est la première fois de ma vie que je prends en compte l’autre dans ma relation amoureuse et cela est une vraie transformation. J’ai seulement peur que le mal est fait avec Charlotte et qu’elle n’arrive pas à revenir vers des sentiments forts.

C’est très confus désolé.

Bref, ce matin je ne sais pas quoi faire, mon cœur est déchiré entre la laisser tranquille ou lui exprimer combien elle me manque. Ce qui est très paradoxale vu ce que je lui disais au début de notre rencontre. En ce quittant samedi (parce qu’elle a quand même accepté que je sois présent avec elle pendant qu’elle prépare ces valises) elle a répondu à un de mes aveux de faiblesses : « ah non, c’est pas bien le manque! ».

Pour résumé je suis pris par mon propre piège. Je souffre aujourd’hui de ne pas savoir aimer, je souffre pour toutes mes relations amoureuses que j’ai mal gérer. J’apprends à aimer une femme en prenant en compte elle. Et c’est duuuuuuuuur.

J’ai de la chance qu’elle a une personnalité forte et qui a le « coeur sur la main » et qui n’a pas peur « de souffrir par amour » qui croit que « la souffrance fait partie de l’amour », ce sont ces paroles de sagesse.

Bref, j’ai envie de l’appeler pour savoir ce qui se passe de son côté, et arrêter de fantasmer en projetant mon cœur blessé sur elle.

Merci d’être là et de partager ma peine.

Bonne journée

W.

Publicités

18 responses to “Le coeur en miettes

  • Françoise

    Tiraillé entre le désir de fusion et la liberté,le désir de préserver l’individualité……c’est un classique.
    Tu étais sans doute au début sous l’influence de tes lectures « bouddhistes » mais maintenant elle te manque et c’est normal!!
    Je pense que tu dois lui exprimer ton attachement mais aussi tenter de transformer ce « manque » en douce présence,celle de la certitude d’être aimé de retour.
    Courage à toi !

  • Florence

    Bonjour Will, crois moi je sais à quel point la peine de cœur est douloureuse… Mais n’hésite pas à l’appeler ou à lui envoyer un message. Nous, les filles, sommes sensibles à ce genre d’attention. Peut être que chacun de votre côté vous attendez que l’autre se manifeste et du coup, personne n’ose le faire…
    Ecoute ton cœur et fais ce que tu ressens au fond de toi et ne souffre plus en silence…
    Je te souhaite de vivre une belle histoire avec elle,
    Je t’embrasse,
    Flo

  • Françoise

    L’amour humain est incarné,physique,c’est pour cela qu’il s’exprime par le manque de l’autre!

    Pour toi,un très beau texte de Rainer Maria Rilke en espérant qu’il te « parle »:

    « L’Amour,c’est l’occasion unique de prendre forme,
    de devenir soi-même un monde,
    pour l’amour de l’être aimé.
    C’est une haute exigence,une ambition sans limite,
    qui fait de celui qui aime
    un élu qu’appelle le large. »

    Comme Florence,je te dis :écoutes ton coeur,dis tes sentiments
    et je te souhaite le meilleur!

    Si elle t’aime c’est une douce présence qui viendra te réchauffer le coeur,
    la distance dans l’espace n’est pas une séparation !
    🙂

  • Maqtewek

    Je trouve ça plutôt facile de dire qu’il faut simplement dire comment on se sent. Ce que je ne te dirai pas. Je ne te dirai pas que tu devrais lui écrire rapidement, pour qu’elle sache ce manque.

    C’est qu’il est si difficile, encore plus pour un bipolaire je crois, de savoir ce que dit vraiment son coeur.
    Ça change, ça bouge…

    Je crois que le message principal de ton coeur est qu’il a peur.
    Et comment apaiser un coeur en peine?
    En lui offrant tout l’amour qu’il mérite. Et ça, personne d’autre peut le faire, que toi. Oh oui, elle pourrait te rassurer, apaiser tes peurs en répondant à un message de manque… Mais elle a bien précisé que le manque  »n’était pas bien »!

    Elle a peur, elle aussi! Elle ne VEUT pas de ce manque.
    Son coeur n’assume donc pas cet amour.
    Je ne crois pas que lui rappeler serait de mise, dans ce cas.
    Une attention, oui, certes. Un petit message délicat, oh oui.
    Je crois que c’est bien de rappeler sa présence, comme une petite voix douce, une petite main sur l’épaule:  »Coucou, je suis là! Je ne t’oublie pas et ne souhaite pas t’envahir. Mais… je suis là! »

    Peut-être est-ce donc à toi de l’apprivoiser?
    De réchauffer son coeur? De lui faire une place dans le tien,
    loin de l’idéalisation, loin des peurs…

    Je te souhaite beaucoup de courage.
    Aimer, c’est magnifique. Et quand on aime de façon appropriée,
    on récolte souvent ce que l’on sème.

    Aime-la sans peur. Démontre-lui seulement quand c’est nécessaire.
    Quand tu la sens disposée. Quand tu te sens calme. La peur est rarement un bon moteur à la parole.

    Je te souhaite la Paix, l’Amour, l’Harmonie.
    Et courage. Ça ira. Ton coeur apprend vite, c’est évident.
    Et il en a sans doute vu d’autres.

    Bonne journée 🙂

  • eM

    Cher W. depuis juin, je suis avec empathie ta nouvelle histoire. Cela fait tellement echo aux miennes, ces AGITATIONS amoureuses !
    La méditation, la musique, le blog, c’est bien.
    Maintenant, tu me fais presque pleurer, tu es en train de craquer. Maqtewek m’a devancé dans sa réponse très juste. Ton blog, c’est l’espace dans lequel se retrouve beaucoup de bipo en rémission, qui ont eu leurs expériences. Alors forcément, on peut se permettre de te dire que c’est toi qui lui transmet ta peur. Ton amie souhaiterais des expressions plus simples, moins brutales ? Je pense que tu fais bien, même si je comprends tes doutes sur ton attitude de prudence initiale. Alors courage, parce que c’est un combat avec soi même plus long, la patience plutôt que l’attaque.
    Si elle lit ton blog, j’hésite (en fait non) à écrire qu’elle pourrai vivre avec toi une expérience amoureuse vertigineuse. En fait, tu ne sait pas si elle y est prête. Tu n’oses peut être pas demander, ce que je n’aurai pas fait non plus, préférant rester dans mon délire, et qui m’aime me suive !
    pourvu qu’elle te suive à son retour, ce serait trop triste sinon. 😦

  • A.

    Toute ressemblance avec ton vécu ne serait donc pas fortuit.

    C’est comme d’habitude, à chaque début de relation on se dit qu’on ne veut pas de dépendance affective et résultat comme tu n’es pas toi, les jointures finissent par sauter et souvent c’est violent et la personne se retrouve avec une nouvelle personne en face qu’elle ne comprend pas.

    Quand on est bipo on est dit sensible plus que la moyenne et quand on est un garçon ça n’est pas bien d’être sensible mais ce sont des foutaises.

    William Pollack, « de vrais gars ».
    Ce bouquin est vraiment génial car il démontre un problème assez récurrent de nos sociétés sur ce qu’on demande aux garçons dès leur plus jeune âge : « tu es un garçon tu ne dois pas faire ci, ça » (pleurer par ex, combien de fois j’ai entendu, ne pleures pas tu es un garçon, qu’est ce que c’est con comme réponse).

    Et l’amour n’est pas mauvais pour la santé, W bien au contraire.
    Il faut juste que tu trouves le bon équilibre en continuant à faire des projets pour toi aussi.
    Don’t forget yourself !!!!

  • mi

    bonjour W., je vais te poser une question franche, mais sans jugement : comment Charlotte vit-elle l’exposition de votre relation -ou tout au moins ce que tu ressens pour elle- au grand jour sur ton blog ? lit elle ton blog ? intervient elle avec des commentaires ? tu n’es bien entendu pas obligé de répondre, car je me montre très curieuse 😉 .

  • mi

    N’hésite pas à te faire confiance dans tes décisions et tes choix : plus tu parleras de ta relation, plus tu auras d’avis différents : « tu devrais faire ci », « tu devrais faire ca », souvent meme des conseils diamétralement opposés « laisse lui de l’air pour respirer », « rappelle la rapidement ne laisse pas la situation se gangréner ». N’oublie pas que tu es le seul décisionnaire et que tu seras le seul impacté par tes actions au bout du compte. Les bons conseilleurs ne pourront que lire avec curiosité, compassion, réjouissance, etc…. ce qui sera arrivé, mais ca ne changera pas leur vie fondamentalement.
    Alors que tes décisions face à elle changeront le sens de votre relation.

    Je vais faire partie des « bons conseilleurs » que je cite ci dessus : comme tu es le mieux placé pour la connaitre, tu as effectivement 2 choix. Soit tu lui laisse de l’espace et tu attends qu’elle reviennent d’elle meme, au risque de la perdre dans trop d’espace. Soit tu l’appelles sans plus tarder, pour montrer que tu es la, pour savoir ce qu’il en est vraiment de votre relation, au risque de la brusquer, de l’effrayer par l’intensité de tes sentiments.

    Les bipos vivent souvent les choses de facon exacerbée, ca peut faire peur, c’est une réalité.
    Mais pour ma part, je suis partisane de la « franchise raisonnable » : ca signifie se rendre compte du coté exacerbé de ses sentiments ou de ses réactions, donc de la nécessité de les « raisonner » dans leur expression aux autres. Coté franchise, il faut parler à ceux qui sont concernés, sans trop tarder, pour ne pas se complaire dans un imaginaire a mille lieux de la réalité.

    Clairement : prend elle ses distances pour s’éloigner de toi, parce que ses sentiments pour toi ne sont pas à la mesure des tiens pour elle ? quelle est son souhait concernant votre relation : veut elle lui donner un avenir, une chance d’évoluer, ou non ?
    ou bien veut elle simplement un peu de temps pour réfléchir ?
    Il faut lui poser la question pour avoir la réponse …..

    voila les bons conseils de quelqu’un qui a morflé en amour, et qui continue de se rendre compte tous les jours que la vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille … je viens de feter mes 15 ans de vie commune avec la meme personne , notre relation au debut avait été celle de 2 individus perdus cherchant simplement à combler leur solitude physique et morale…. cette relation a évolué, les sentiments sont rapidement venus, les enfants aussi :-). Aujourdhui, on a des hauts et des bas, des tempetes et des périodes de merveilleux beau temps. Ma maladie fait partie de notre relation, je connais d’autres couples ou le mec est en fauteuil roulant, ou bien la femme atteinte d’un cancer … la solidité d’un couple s’éprouve aussi en voyant leur attitude face aux épreuves de santé, d’argent ou autre ….

    bon courage a toi, je souhaite avant tout que tu trouves la sérénité en amour, avec Charlotte ou une autre….

  • anonyme instable

    Certaines femmes si tu te confient trop des le debut elles se croient tout permis, mais en faite je dis femmes mais c est plus souvent des ados sans aucun repaire affectif de partage adequate, j appel ça de la pompe de leur part, je pense que tu te fait absorber ton energie et ta sincerité par une femme a qui tu a donner un pouvoir sur toi en lui faisant confiance trop vite, nous les pseudo hommes , enfin les garconnets instables qui essayent de devenir des hommes , des etres humains compet avec l ‘ autre part dont on a besoin avec une femme voir plusieur. il faut en quelque sorte reussir a rester independant affectivement meme si l histoire devient plus serieuse, ou tout au moins connaitre les signes de pompage affectif plus que de reel partage de part et d autre. les hommes et les femmes ont des besoins differents mais les 2 ont besoins que leur partenaire sache jouer plusieurs « rôles » suivant les moments, si les 2 n’ont pas des besoins qui concordent quand l’ un a besoin d’un grand frere ou d un papa l autre a besoin d une maman en meme temps et non d une petite soeur espiegle qui joue a attrape moi si tu peux, alors ça peut pas marcher et on se ramasse la gueule à coup sûr…faut mieux à se moment là se recuperer et dire à l autre parti d aller jouer ailleur… et tirer les bonnes leçons de l experience amoureuse traumatisante histoire qu elle ne se repete pas ad vitam eternam… a bon entendeur, fait gaffe aux femmes maman un jour, gamine le lendemain, buldozer/peleteuse le jour d apres….

  • anonyme instable

    et courage moi aussi je suis une sorte de bipo mystique, j ai pas choisi le meme mode que toi niveau partage mais choisi t on vraiment tant qu on peut le penser…bref, à mon avis tu fais trop confiance aux paroles des femmes, pas assez à celles des hommes. c est que l avis d un hypersensible instable mais sincere et pas interessé egocentriquement par le fait que tu m’ ecoute ou pas. bon courage avec toutes les femmes qui gravitent sur ton blog, fait gaffe a ne pas t y perdre et si tu sens qu une parmis elles peut reelement t etre benefique amoureusement parlant, perd pas de temps et ensuite « protege ta relation » , ne la livre pas ici ou tu te la fera voler tot ou tard par des jaloux ( ses) a l air toujours bien intentionné…trop bien pour etre honnetes trop souvent en ce qui concerne les femmes , y a qu a voir les reactions qu elles auront pour la plupart en voyant mon com … a bon entendeur, leur balance pas tout et choisis celle qui t aime comme t ‘ es, sans vouloir te former a son image en se prenant pour ta deese athena… bonnes prieres à toi, les mantras que tu fais c est bien, tout les mots que tu utilisent fint parti des 99 noms de Dieu l, Unique… Paix.

    • bipohypermaniac

      Salut anonyme instable. Joli pseudo! Merci pour ta réaction. En effet beaucoup plus de femmes reagissent quand il s’agit de parler de fragilité et sensibilité. Je suis certain que les hommes viendront à dépasser leur ego. C’est pas un hasard que depuis que j’ai entrepris ce chemin je rencontre et echange en majorité avec les femmes. C’est donc un grand plaisir de voir des reactions masculines et des temoignages différents mais complementaires a ceux des femmes.
      Merci pour tes conseils plutôt à propos. J’ai beaucoup souffert dans mes precedentes relations amoureuses mais ce n’est pas la faute aux femmes en question. Ce sont des epreuves que j’ai dû passer pour devenir qui je suis. Et aujourd’hui j’ai beaucoup de gratitude envers Charlotte et ses precedentes qui m’ont toutes apprises quelque chose sur moi. Il n’y a pas de mauvaises rencontres si seulement on parvient à se remettre en question et tiré parti de celles ci.
      Merci d’être passé,
      A bientôt
      🙂
      W.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :