Retour à la réalité : recherche bénévolat

Je recherche pas mal de choses en cette rentrée. Globalement, je suis en quête de quoi me structurer. Après plus de deux ans de soins via plusieurs moyens thérapeutiques énoncés dans l’article :Donnes toi les moyens d’y arriver, il est temps pour moi de revenir à une certaine réalité. Car se centrer sur soi et son développement personnel est nécessaire pour se soigner mais cette démarche m’a déconnecté du monde extérieur et ses contraintes (métro-boulot-dodo). J’ai un indicateur qui est assez révélant et qui m’inquiète aujourd’hui : depuis avril 2013, je ne me lève pas le matin ou au mieux très ponctuellement. Moi qui prône l’hygiène de vie, en terme de rythme, je suis complètement décalé. Pourtant je suis conscient des bienfaits de se lever tôt et de se coucher pas trop tard. Jusqu’ici c’était plus fort que moi : je n’y arrivais pas. Jusqu’ici je n’ai pas tellement culpabilisé à ce sujet, la priorité n’étant pas là. Mais aujourd’hui, c’est ma priorité pour passer un cap. C’est cette mélancolie de la rentrée, partagé sur cet article : Mélancolie de la rentrée, qui a permis cette prise de conscience. Bien sûr on m’a souvent répété que se lever tard n’était pas bon mais en tant que personnage têtu, il a fallu que je le sente de moi même pour résoudre le problème. Il est très difficile pour moi de me lever si je n’ai pas d’obligations.

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui je cherche une activité régulière le matin qui m’oblige à me lever et qui pourrait m’aider à revenir sur un rythme plus sain. Ma réinsertion professionnelle étant encore assez flou et pas pour tout de suite, l’idée du bénévolat, soulignée par mon père, me paraît une bonne option. Cela permettrai de développer aussi ma socialité parisienne ( ça se dit pas ça…m’enfin). J’ai cette volonté mais j’ai du mal à chercher…

Voilà pourquoi je fais un appel à la solidarité bipolairienne ou plus largement hypersensiblienne… Si tu connais une association, une organisation parisienne ou proche banlieuisienne, qui te paraît bonne et plutôt adaptée, je te serai très reconnaissant de me partager un contact.
Au passage, je suis toujours à la recherche d’une colocation

Je pense qu’avoir une activité dans laquelle on se réalise et l’on se sent bien est l’ultime moyen thérapeutique après avoir effectuer un large travail sur soi. J’ai conscience de vivre ces derniers temps dans mon imaginaire, dans ma subjectivité et l’objectivité vient à me manquer. Je cherche ce doux équilibre en ce moment.

Voilà voilà, à bon entendeur salut! mon mail : bipohypermaniac@gmail.com

Ps: Je ne désespère pas à te croiser sur l’espace tchat que j’ai créé pour le blog. Je m’y connecte fréquemment. J’ai vu via les stats du blog, que pas mal ont essayé aussi, n’hésites pas à retenter la chance d’une éventuelle connexion simultanée, il y a peut être un truc à lancer là 😉

tchat : salon bipoonline

A bientôt,

W.

 

 

Publicités

29 responses to “Retour à la réalité : recherche bénévolat

  • E

    c une assos parmi d’autres sur Paris
    je crois que les compétences dans l’animation sont appréciées
    66 avenue du Maine
    75014 PARIS
    Tél.: 01 43 35 49 00
    Fax: 01 40 47 60 97
    Email: mail@petitsprinces.com

  • E

    Slt
    c pour savoir si « moi » aussi jpe utiliser ton « chat »
    mais c marrant on clique mais on sait pas si ya kelkun c la roulette russe ou quoi? 🙂

  • E

    ah oui? merci
    loup y est tu ?
    ou doit on encore jouer à cache-cache? 😉

  • E

    Pour une fois ke g le temps 😦 jpasse encore une fois pour elmira des looney toons

  • Reynal

    Pour le travail associatif, une association existante permettrait de ne pas trop te fatiguer devant le stress émotionnel crée par les dépendants des associations. Créer une association, demande travail, et stress trop important, si pas entouré suffisamment au début.. Dépends de toi? Une piste , travailler pour association enfants autistes et si chance asperger, peut être prendras tu conscience que tu n’est peut être pas bipolaire mais surdoué sans maîtrise de ton cerveau et des émotions déclenchées par le Soi ( cf C.G. JUNG, « Aion…. » . Seulement continue médications avec contrôle des effets par tes proches de confiance— la famille pour partie en général, car les manipulateurs autres et profiteurs sont nombreux et même légion.

  • Eye in The Sky

    Bonsoir W, ce que tu vis actuellement ressemble beaucoup à ce que je vis…Bénévolat compris.A ce sujet,il y a sur le web de nombreuses possiblités parisiennes ( et ailleurs ) à découvrir.En recherchant ainsi cela permet de voir la richesse des expériences proposées et ce qui convient le mieux à chacun/e.

  • elise9

    « en tant que personnage têtu, il a fallu que je le sente de moi même pour résoudre le problème. » 😀 Ça me fait penser à quelqu’un ça…! 😉
    Ça permet aussi de belles découvertes que personne ne nous avait conseillées là pour le coup. 🙂
    Plein de bisous !!!

  • L.

    Coucou dès que j’ai un peu le temps je cherche pour toi 🙂 Par contre selon moi ce serait bien une association sans le côté médical et social pour le moment, tu sais j’ai fait orthophonie et c’est trop niveau sensibilité et surtout le fait d’avoir nous-mêmes un problème (oui oui, ça reste un problème quand même lol). Ce serait bien que tu listes des envies particulières : contact avec la nature, les enfants, que sais-je… car il faut te rapprocher de « toi » et en te rapprochant de tes passions tu vas rencontrer des gens avec qui tu vas vibrer, forcément. Mais quelque chose de vraiment fun, car on en a besoin pour être de bonne humeur.

    Je suis comme toi le matin, ça fait 1 mois seulement que j’arrive à me lever tôt sans difficulté.. je pense que c’est plutôt un état d’esprit et une stabilisation de l’humeur même si je fais une grosse liste de ce que j’ai à faire tous les jours (même faire la machine à laver… lol) et je me rends compte qu’il faut quand même une obligation forte (travail, cours) pour me lever. Je manque de cadre et j’ai besoin de structures très cadrées et contraignantes quelque part, pas trop quand même 🙂 et le fait de rester en activité me permet de garder mon énergie, en fait j’ai besoin de travailler pour me sentir bien, donc je suis totalement d’accord avec ton article, reprendre une activité un peu contraignante mais plaisante te permettra de te sentir mieux, j’en suis persuadée. des bisous

    • bipohypermaniac

      Oui, tu es un exemple pour moi haha :p
      W.

    • hElp

      Bjour L
      Je te remercie de lire dans mes pensées, c incroyable tu as écris tout ce que jvoulais lui dire par chat hier, maintenant ke c fait jsuis tranquille. Merci. J’aimerai te demander tes lumières égalmt car je passe (sans doute àkoz de l’automne 🙂 par des phases d’hypersensibilité et j’aimerai savoir comt toi tu gères cela? G voulu m’entretenir avec l’auteur de ce blog mais jcrois ke jlai pétrifié avec mes élucubrations. Donc je compte sur ta solidarité. Au passage g déjà passé des tests chez 4 psychiatres différents qui m’ont assuré que j’navais aucun trouble. Je cherche pas le médoc miracle mais j’en ai marre de ressentir ce que les autres ressentent sans même que je leur demande. Je n’aime pas la psychologie çà m’endort alors si t’as un tuyau 12sonia@voila.fr. Merci.

      • L.

        Bonjour je ne lis pas (encore!) dans les pensées mais je crois que dès qu’on a envie de se sortir de la bipolarité on passe tous par les mêmes phases et souvent on arrive aux mêmes conclusions. Il y a le forum où je m’exprime beaucoup sur des astuces et mon vécu tu peux aller le voir déjà. W. reçoit beaucoup de sollicitations c’est normal au début on le prend un peu pour notre sauveur… ça m’est arrivé et je l’ai pétrifié aussi au début, maintenant ça va mieux ah ah ! je t’encourage plutôt à tout écrire sur le forum et on sera plusieurs à réagir.

  • bipohypermaniac

    Sinon au sujet du tchat, j’ai croisé deux personnes aujourd’hui, ça se lance petit à petit, n’hésitez pas à renouveler vos connexions et à patienter un peu 😉
    W.

  • bipohypermaniac

    Forçons l’imprévu, connexion ce soir (dimanche 27), j’y serai 🙂

  • Edith

    Hello, ici epsilon05, voici l’adresse de mon blog :http://bienvenueenpsychiatrie.blog4ever.com/
    Bonne visite et j’espère tes commentaires . Merciiii. Bizzz

  • tstmt

    La pureté de l’intention, , avec éthique, non pas pour plaire aux gens, . Si on fait les choses pour les gens, où si ils constituent notre soucis, nous seront constamment dans l’angoisse de leur approbation, un jouet entre leurs doigts. Cela nous empêchera aussi de dire la vérité et de lutter pour elle, car dans le doute quant à l’acceptation de celle ci par les autres. Il faut se soucier du bienfait et d’être en conformité avec lui, entretenir une relation sincère avec Lui, en nous comportant convenablement avec les autres, en étant une aide auprès d’eux pour Le bien. c’est quelque part, la définition de la liberté. Rst En P. Accepter sa maladie c s’en libérer. Wiv les schizophrènes.

  • bipohypermaniac

    Le tchat se met en route! Discussion à 3 dimanche soir et hier soir!! génial 🙂
    W.

  • Ines

    Je te comprend W. Moi aussi je suis bipolaire (c’est mon premier message) et depuis quelques années j’étais aussi complètement dans ma bulle, à trouver une forme d' »équilibre » dans la larvitude, mais du coup j’étais complètement déconnectée et j’avais trop de temps libre ce qui n’arrange rien étant donné que n’importe quel être humain se sentirait vide et associal dans ces conditions. Du coup cette année je tente un master, je viens de commencer, ça réveille aussi plein de problématiques et je suis pleine de doutes quant à la réussite de ce master mais ça me paraît essentiel d’avoir une activité. Comment savoir sinon si la dépression est toujours vraiment là ou si elle se nourrit d’un mode de vie « malsain »?
    Moi aussi j’avais envie de faire du bénévolat a une période pour à peu près les mêmes raisons que toi mais je suis tombée sur un truc de merde; un conseil, ne fais pas du bénévolat avec unis cite, c’est une association sur Paris qui organise des services civiques et c’était nul a chier.
    Biz a bientôt!

  • mi

    s’investir dans l’AVF la plus proche de chez toi (accueil des villes de France) . En général, ils sont preneur pour des bénévoles . Et si tu es un nouvel arrivant dans la ville ou dans le quartier, ou meme si tu ne l’es pas, ca te permet de développer ton réseau, discuter avec de nouvelles personnes qui peuvent être déracinés et à la recherche de création de lien social…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :