Nouvelle routine

Voilà la suite de l’article précédent.

Durant le stage de théâtre, j’ai fait connaissance principalement avec ma partenaire, celle avec qui j’ai travaillé une scène. C’est elle qui m’a parlé d’un autre cours d’acteur que j’ignorais. J’ai regardé sur internet et il s’avère que ce cours m’intéresse. La sélection se faisant par un entretien, je pris rendez-vous.  C’était la semaine dernière

Pfff, je suis désolé, j’ai beaucoup de mal à écrire. D’ailleurs, j’ai du mal en général en ce moment. Pas beaucoup d’énergie, beaucoup de temps passé à regarder des films, la télé. Une flemme aiguë, difficile à ne pas y succomber. Le signe du Destin qui m’est apparu juste avant mon entretien pour accéder à ce fameux cours, me paraît aujourd’hui insignifiant. C’est fou comment la vie change selon l’humeur avec laquelle on la regarde.

Pour boucler l’histoire, en résumé, j’ai intégré ce cours d’acteur et j’ai commencé hier. Il s’est avéré que l’accès était beaucoup plus simple que ce que je pensais. C’est plutôt le tarif qui fait sélection dans ce genre d’école. M’enfin, le travail et la méthode proposés dans celui-ci me conviennent particulièrement. 3 cours de 3 heures par semaine, cela me laisse beaucoup de temps pour continuer à ne rien faire.

Mais c’est quand même un changement important. C’est mon retour dans un cadre social-professionnel. Retour dans une case. Qu’est-ce tu fais dans la vie? J’ai maintenant une réponse conventionnellement acceptable à cette question : je suis dans une école de théâtre ou je prends des cours d’acteurs. Même si ce n’est que 3 cours par semaine, je m’inscris dans une nouvelle routine. Cela faisait longtemps. Et ce changement me chamboule. Car il vient à moi toujours accompagné des doutes et des peurs. Est-ce la bonne direction? Surtout que le métier d’acteur ne promet pas une sécurité de l’emploi… Même si quelque part, j’y crois profondément. Sinon je prendrai pas de cours déjà. Tout ça pour dire, qu’en ce moment ma peine est lourde à porter et me fatigue très vite.

J’aimerai tellement être différent (han… pas bien!) et ne pas me prendre la tête. Avancer dans cette nouvelle voie sans me poser des questions, sans remettre tout en cause. C’est une période de transition. J’aime bien cette expression « période de transition » ; ça explique un mal être passager. D’ailleurs on pourrait remplacer l’expression « période de dépression » par période de transition. Qu’est-ce que tu as, ça va mal? Non, c’est juste que je suis en période de transition, tu comprends. Bah oui, pourquoi chercher plus loin.

J’étais en retraite au calme cet hiver suite à mon hospitalisation et aujourd’hui ma vie prend un virage, je m’inscris dans une nouvelle routine parisienne avec son lot de choses agréables et désagréables, avec sa dose de stress et de pression. Les virages (ou période de transition) ne sont jamais faciles. D’ailleurs, dans un virage, la force centrifuge nous pousse vers l’extérieur, vers le ravin. Cela demande donc un effort pour rester centrer sur sa route. Le moment où jamais pour s’accrocher à la personne à côté.

Patience et espoir,

A bientôt

W

 

Publicités

9 responses to “Nouvelle routine

  • D

    Bonjour W,

    D’abord, concernant le manque d’énergie au passage du printemps, pense à vérifier derrière… Je viens justement de passer un cap difficile dû au changement de saison, mais mes rythmes sont plutôt du type à changer rapidement.

    Je suis ravie que tu entames une voie, socio-professionnelle comme tu dis. C’est encore plus que ça, car on parle là de faire ce que l’on aime, outil par excellence pour être heureux tout bêtement dans la vie.

    « Qu’est-ce tu fais dans la vie? » Voilà une question que j’abhorre, tout autant que « d’où tu viens ? » car ces questions sont totalement illogiques, y répondre c’est plus complexe qu’un simple mot en retour spécifiant une activité ou un lieu, alors qu’il y en a nécessairement plusieurs !
    « Est-ce la bonne direction?  » Là, je vais être claire et sans détour : si ce n’est pas la bonne, ou pas tout à fait ce que tu espérais, ce n’est pas grave, au contraire, les erreurs nous apprennent énormément, et d’autre part, l’expérience en elle-même est enrichissante à tous les points de vue.

    « Tout ça pour dire, qu’en ce moment ma peine est lourde à porter et me fatigue très vite. » Alors vas-y mollo ! Un peu de procrastination couplée à un peu de cours, fais-toi une balance personnelle. J’apprends vite mes limites quand je m’impose trop d’activités.

    J’adore l’idée de la période de transition ! Je vais te la piquer celle-là ! 😀

    Patience et espoir, oui

    D

    • D

      1) cela t’appartient de voir le mauvais ou le bon dans chaque situation
      2) cela t’appartient de vivre au futur, au passé, ou au présent
      3) sois-toi, juste toi, c’est tout ce dont ce monde a besoin, de gens tels qu’ils sont réellement, sans influence de qui que ce soit, ou de quoi que ce soit

  • Annette

    Bonjour William, je. Suis aussi vraiment contente pour toi, c’est peut-être difficile au début de se remettre dans un rythme social avec tout ce que cela entraîne et surtout les doutes constants qui nous serrent jusqu’à la gorge mais tu peux avancer un pas à la fois, 1 cours à la fois, 1 idée à la fois pour moins te sentir oppresser dans tes choix et demain sera un autre demain…

    C’est déjà un pas , une porte à nouveau ouverte (même si un temps tu avais un peu oublié le chemin du théâtre)..
    Comme tout les sensibles il est tellement difficile de trouver la voie, alors portons Haut et Fort nos « Voix » pour qu’enfin ce Monde celui des gens que l’on ressent trop vivement et qui a chaque nous projette dans un océan d’incertides épuisant nos forces, nous clouant au lit avec seul objectif ; que l’on rentre dans une case (cette case ne les rassurera mais qu’eux, pas nous !!qui nous nous comprendra un jour ? nous les touches à Tout, nous curieux de tout nous les Différents pas dans une Case!
    Nous avons tellement d’univers en nous que voulons les partager, mais ils ne peuvent les voir!

    Tiens Tu es sur Ton Chemin est c’est le Tien..ne te retournes pas..il est encore trop tôt

    Bien à Toi William

    Sensiblement Vôtre..
    A bientôt de vous connaitre et de partager

    Annette🍀🐾🐾

  • hkf

    Je reste souvent sans mot face à vos écrits qui pourtant sont très parlants.. on y trouve bcp d émotions.. et de sensibilité
    alors voilà juste quelques mots pour vous dire beaucoup de courage et d admiration de vous acceptez tel que vs êtes.. et un grand merci pour le partage de votre intimité qui permet à d autres de mieux comprendre et de s accepter

  • MASQUELIER Sylvie

    Bonjour et Bravo Will !
    Tu es dans l’action et non plus dans le « rien faire » .
    3 fois 3 heures par semaine, c’est déjà énorme.
    J’ai beaucoup aimé ta phrase : « c’est fou comment la vie change selon l’humeur avec laquelle on la regarde »….c’est tellement vrai.
    Alors, pour le coup, puisque tu as réussi à accéder à l’univers qui te plaît (le théâtre), tu entre dans une spirale ascendante et tu auras la capacité à positiver et à retrouver une humeur joyeuse.
    C’est le début de quelque chose comme le printemps est le début d’une période où le soleil brille chaque jour davantage.
    Et……demain est un autre jour….
    Je t’offre tout mon soutien et mon admiration, par la pensée.
    Sylvie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :