Acteur de ma vie plutôt qu’acteur de cinéma

Un article de plus pour laviedunbipolaire, le nom de mon blog me tracasse de plus en plus. Cela commence à faire pas mal de temps que le mot « bipolaire » ne sonne plus juste dans ma tête, et qu’il n’est plus dans mes pensées au quotidien. Je préfère l’étiquette « hypersensible ». Mais « bipolaire » est le titre de ce blog qui m’est si cher et cela me pose un problème d’authenticité. M’enfin! J’espère seulement que, comme moi, tu t’intéresses à ce qui se cache derrière ce mot, et que si tu as été diagnostiqué, tu te libéreras de cette étiquette, et ça vaut pour toutes autres étiquettes d’ailleurs.

Je suis en vacances depuis ma représentation de théâtre de la semaine passée. Cette première a mis fin à de longues semaines de répétitions chargées en pression. D’où l’article sous pression. Je suis libre de mon temps jusqu’au 12 juillet, ensuite je pars en tournée avec ce même spectacle dans le sud. Et ce sera ma dernière tournée!

Pendant ce dernier mois, quelque chose de phénoménale est arrivé. Mon envie profondément ancrée depuis mon plus jeune âge d’être un star a été satisfaite!! Je n’ai plus ce truc en moi qui veut absolument être reconnu par tous pour être en paix. C’est parti! pfff quelle libération! J’ai compris que je ne voulais pas être un acteur de cinéma mais avoir un vrai rôle dans ma vie. Etant donné que je suis plus proche de moi-même, que je sens être à ma place, dans mon rôle, je n’ai plus tellement envie de jouer des rôles sur scène, même si j’ai eu plaisir à être applaudi, faut pas mentir!

Donc voilà, je n’ai pas le projet d’aller plus loin dans ce métier, d’ailleurs je n’ai pas le projet d’avoir un métier prochainement. En septembre, je serai en colocation avec des amis en banlieue avec aucune activités sur la capitale, Paris c’est fini! Je passerai mon temps à méditer, écrire, rencontrer d’autres hypersensibles, développer l’association, approcher un peu plus de la pépinière HS, tu sais la grande ferme à la campagne qui accueillera une communauté d’HyperSensible, ce n’est pas un rêve, c’est un projet! Bref voilà quelques lignes directrices pour le futur pour rassurer mes proches et mon ego mais en secret, j’essaie de vivre que le moment présent, d’être connecter à l’instant qui arrive, accueillir le nouveau à chaque secondes, et pour cela le mental doit être hors de contrôle, effacé, et toutes les projections avec. Let it be

J’ai eu le besoin de rencontrer des nouvelles nanas aussi, comme je te l’ai dit récemment, d’où mon inscription sur adopteunmec, étant donnée que je n’ai plus du tout l’envie de traîner dans des bars où toutes vies nocturnes. Plus je me couche tôt, mieux je me porte! Alors je prends des rendez vous dans ce supermarché atypique avec des femmes le plus tôt dans la journée possible! J’en ai rencontré deux, une avec qui il y a eu entente intellectuelle et feeling, je la revois bientôt. Et une autre qui mérite que je saute de paragraphes!

Je ne savais pas, avant qu’elle me le dise à notre rendez-vous, mais on se connaissait! Elle a dû me dire d’où parce que ça tête ne me disait rien. Hé ben, on s’était rencontré dans une clinique psy en 2010! Belle coïncidence. Sur internet ce qui m’avait plu en elle c’était qu’elle était ouverte au tantra. D’ailleurs nous l’avons pratiqué durant 3 heures chez elle. Mais bon, il n’y a pas eu de feeling plus que cela, et je suis parti plus bouleversé d’avoir remué le passé qu’autres choses. Cela dit, c’est une nana à la personnalité hyper sensible assez incroyable!

Ces deux rencontres m’ont permis de me rendre compte que je suis allé sur ce site plus à la recherche d’une partenaire de tantra, qu’autres choses. Mais les rencontres faites m’ont montré que s’il n’y avait pas de traces en moi d’un départ de sentiments, la rencontre aussi tantrique soit-elle ne suffira. Et dans le sens inverse, je n’ai pas envie d’entamer une relation avec une femme insensible à la spiritualité. Non, c’est pas compliqué! Quelque part là cette envie, ce manque, qui brûlait en moi, il y a deux semaines, a été satisfait. J’ai encore des rencontres à venir, mais je les aborde avec beaucoup moins d’attentes que c’est deux premières! Et en plus, je suis même sur le point d’en annuler une, une grande première pour moi, la preuve que j’apprends de plus en plus à m’écouter, que je ne fonce plus tête baissé dans le tas, façon de parler évidemment.

Je suis pas loin d’être bien avec moi-même sans avoir ce manque affectif qui revient sans cesse à l’attaque, et ça c’est bon!!

Ah oui, j’ai beaucoup parlé du Tantra. Ce terme est peut être exotique à tes yeux. C’est pas très compliqué, c’est la spiritualité par la sexualité, ça a révolutionné mon rapport au sexe et à la femme. Je ne vais pas te faire un exposé ici, je te laisse te renseigner, je te dirai juste que ça n’a rien d’une pratique « perchée » mais quelque chose de simplissime qui repose sur le lâcher prise et la circulation de l’énergie sexuelle grâce à une très grande importance de la respiration. Je te fais remarquer que je me suis inscrit sur adopteunmec aussi pour éviter de me tourner vers mes lectrices et ensuite de culpabiliser d’avoir fait quelque chose de « mal », à développer à la prochaine consultation… Oui, tu es mon psy!

Voilà je pense avoir fait le tour du domaine et pieds nus, gage de sincérité!

Je suis en vacances au passage, j’ai donc encore plus de temps pour correspondre avec toi : bipohypermaniac@gmail.com

Patience et espoir

W

 

Publicités

5 responses to “Acteur de ma vie plutôt qu’acteur de cinéma

  • MASQUELIER Sylvie

    Bonjour Will,
    Concernant le mot « bipolaire « , personnellement, il ne me dérange pas du tout !
    J’étais même heureuse quand….enfin. ..on a pu donner un nom à ce mal qui me rongeait depuis plusieurs décennies et que personne ne parvenait à soigner correctement, sur la longueur.
    En effet, je ne me résignais pas à me dire : « je suis ainsi faite, tous ces maux tiennent à un grand manque de volonté de ma part puisque même en me raisonnant, parfois je n’ai pas la capacité à me « bouger », je n’ai aucun courage puisque même en me raisonnant, je continue à avoir peur de l’échec au point que je n’entame rien, je suis naturellement « spéciale » sans doute, puisque personne ne va dans mon sens, ni ne me comprend, puis. …Ces moments up où soudain, j’ai de grandes idées et cette capacité à tout réussir mais là encore. …personne ne me suit ou. ..on met obstacle à mon besoin d’exposer mes idées pour faire avancer les choses…. bref, comment expliquer cela, puisqu’il semble, selon le médecin que je ne fasse que traverser cycliquement, des épisodes de dépression. …
    Bref, j’avais ce sentiment que quelque chose n’était pas si naturel, si ordinaire que cela et….ben non, pas de traitement particulier, tout va normalement, comme pour tout le monde.
    Et moi. …ben NON, je sais bien que quelque chose cloche. …pas normal, non plus, d’être à ce point sensible de sorte que la moindre des choses tourne rapidement en drame.
    Mais. ….pas de MOT sur mes MAUX.
    Jusqu’au jour où « Bipolarité  » a pointé son nez dans le vocabulaire propre à m’expliquer ce qui se passe en moi
    Enfin….qui dit diagnostic, dit traitement adapté, peut-etre pas pour guérir, mais pour soigner.
    Enfin….je vais être soignée, enfin, mes troubles vont être abordés sous un autre angle. …enfin….je COMPRENDS mieux.
    Alors, je me fiche d’être, pour certains peut-etre, placée d’office dans une case, pourvu, que je puisse enfin emprunter, à tâtons, le chemin d’un mieux être, en me soignant grâce aux médicaments et en sachant qu’il existe des alternatives qui font mouche sur moi plus que chez quelqu’un d’ordinaire afin d’aller mieux (hygiène de vie, sport, méditation etc)
    Après tout, on ne dit pas à quelqu’un atteint de rhumatisme qu’il est « articulairement sensible »….on lui dit « vous faites du rhumatisme ».
    Moi, je ne fais pas de rhumatisme mais de la bipolarité.
    Et alors ? Pourquoi vouloir ne pas le dire, directement ?
    Peur du jugement d’autrui ?
    Peur d’être regardé de travers ou de faire fuir ?
    …..je m’en fous, c’est ce mot là qui a généré le début du vrai combat, à vue et non plus en aveugle, contre mes maux.
    Amicalement.
    Sylvie

  • Vulcania

    L’épreuve du feu intérieur m’a amené à me poser la question suivante : « Comment être bien durablement ? »

    Tout comme toi W, je développe ma conscience grâce à la méditation, je me suis mise à l’écoute de ma vie intérieure et de plus en plus souvent, j’ai creusé au plus profond de mon être pour que la réponse s’impose enfin à moi.

    Cette réponse est très simple et ne nécessite aucune compétence, ni aucun effort pour l’appliquer. Elle est gratuite et vaut par contre tout l’or du monde :

    « Va à l’Essentiel ».

    Voilà tout est dit 😉

    J’ai d’abord compris que ma course effrénée à la reconnaissance sociale n’était pas mon essentiel. Le statut social quelqu’il soit, est éphémère, il ne me comblera jamais pleinement.
    J’ai donc lâché cette tyrannie de mon égo.

    Puis voulant vraiment suivre le fil de ma question et découvrir la lumière au bout du tunnel, je suis allée intuitivement et petit à petit vers mon Essentiel :

    Mon « Bien-Être ».

    Là aussi, tout est dit 😉

    « Être bien avec soi-même, quelque soit les conditions extérieures ».
    L’Essentiel est là.

    A force de cultiver régulièrement mon Bien-être intérieur, j’ai découvert une sensation nouvelle, une énergie de vie que je n’avais jamais vraiment connu aussi longtemps et aussi profondément auparavant :

    La Joie de Vivre.

    J’ai expérimenté et j’expérimente encore que quand je suis bien avec moi-même, je suis naturellement joyeuse et heureuse de vivre sans que cela soit provoqué par une cause extérieure.
    Je produis moi-même mon Essence de bien-être pour la journée.
    C’est cette énergie naturelle en chacun de nous qui est pour moi l’Essence de notre vie et qu’il est donc vital de cultiver.

    La Joie de Vivre est déjà là, en nous, pas besoin d’aller la chercher éperdument ailleurs.
    C’est une Essence qui nous permet d’être bien durablement. Et cerise sur le gâteau, elle nous permet aussi d’aller loin dans nos réalisations…

    Joyeuse vie à toi W et à vous tous ! 😉

    Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :