La spiritualité est un outil, pas plus…

La spiritualité est une invention.

Tous comme un couteau, la spiritualité est un outil que l’Homme invente pour mieux vivre.

La spiritualité n’existe pas, du moins, n’existe pas encore, car il n’y a pas de preuve physique objective qui permet d’en faire une réalité commune. Quelque chose de matériel. Si un jour elle se matérialise, ce ne sera plus un croyance, plus de doute, c’est ainsi.

A ce jour, la spiritualité est encore au stade de croyance. Et beaucoup de monde y croit. Pourquoi? Parce que, comme tous outils, elle permet de vivre mieux. La spiritualité est une croyance qui permet de faire émerger plus de paix, et faire progresser l’Amour sur Terre.

La spiritualité est une invention de l’Homme pour croire en l’Amour, mieux penser l’Amour, pour mieux réaliser l’Amour.

Mais comme tout outil, on peut s’y perdre lorsqu’il prend plus d’importance que nos ressources personnelles. Le risque est de s’identifier à l’outil. De se perdre dans cet imaginaire. Et paradoxalement, en intellectualisant l’amour via tout un univers ésotérique imaginaire, on s’éloigne de notre propre cœur, qui lui n’a pas de langage, pas d’image. Pas de mots. Le cœur s’exprime lorsque le mental fait silence. Et dés lors on tente d’exprimer ce que notre cœur semble dire, le mental et l’égo s’approprie la voix du cœur et quelque part le trahi.

L’humain aura beau être éveillé, se sentir en paix, croire être un canal, croire parler avec son cœur, il y aura toujours de l’égo et une projection de soi, de son expérience, de sa personnalité, quelque chose qui empêche son expression d’être universelle. Tout simplement parce que notre condition humaine nous limite.

Si j’exprime cela, c’est que je ressens en voyant la profusion d’informations, de ressources spirituelles sur internet et dans les livres, quelque chose qui me dérange. La spiritualité si c’est un outil pour faire élever l’Amour sur Terre, est alors quelque chose qui doit se faire plus dans le silence de la prière que dans l’expression d’articles, de conférences ou de livres.

Il n’y a pas de vérités spirituelles tant qu’elles ne soient prouvées physiquement. Il n’y a que des ressentis, des expériences personnelles qui se recoupent certes, des croyances communes. Ce que j’écris là est d’ailleurs un ressenti personnel dans lequel je ne prétends aucune valeur réelle objective. On ne peut déclarer l’existence objective par rapport à un ressenti (même s’il est partagé). J’ai beau faire l’expérience de la plus belle synchronicité, du plus évident signe de Dieu, d’un état de paix et de grâce intense, cela ne prouve pas que cela existe pour l’autre. C’est ma croyance qui a permis cette expérience, c’est mon pouvoir créateur qui en était à l’origine. Je peux partager cette croyance mais je ne peux prétendre qu’elle soit vraie, réelle. L’attitude à prendre mon expérience comme une vérité naturelle m’éloignera de l’Autre, celui qui a la liberté de ne croire que en ce qu’il voit, ou en un imaginaire spirituelle différent.

S’accrocher aux textes spirituels, croire à l’Amour, est un phénomène très humain, je pense. C’est une question de survie. C’est une aide que l’on s’est créée. Toujours dans le but de vivre mieux. Mais dés lors que l’on croit, que l’on pense, que l’on s’exprime, on s’éloigne de notre propre cœur.

Je crois (ma vérité subjective!) que la spiritualité est une étape dans l’évolution humaine. C’est croire en l’Amour qui nous permettra un jour de vivre l’Amour.

Mais en réalité, tout est déjà là, l’Amour n’est pas une force invisible, il n’y a rien de véritablement invisible,  la recherche de l’invisible est vain car l’Amour est potentiellement tout autour de nous, dans les humains qui nous entourent, dans la nature, dans les objets (les créations humaines). Il suffit (facile à dire) d’être en relation avec tout cela avec Amour. Ce n’est qu’un état d’esprit à avoir. Soit la peur, soit l’amour.

Lorsqu’on utilise l’outil spirituel (le livre, le service d’un autre, un soin, les professionnels dans le domaine) c’est parce qu’on a peur (ou manque de confiance) d’utiliser l’outil véritable : notre propre cœur.

Alors oui, je lis des livres spirituels, j’ai tout un tas de croyances, je fais attention aux synchronicités, mais je sais que pour revenir au cœur des choses, pour vivre mon véritable Amour, ma liberté, je devrais me libérer de toutes ces croyances.

Le chemin continue

Patience, espoir

W

Publicités

11 responses to “La spiritualité est un outil, pas plus…

  • bakuman

    Je converge avec tes pensées ! Belle article !

  • Durney

    Bonjour W
    ce que vous avez écrit me parle car :
    en 2003 j’ai fait une bouffée délirante suite à une méditation (sans prise d’aucune substance) dirigée par une dame chez elle , elle nous a demandée d’écouter ses paroles ( il y avait des couleurs, des énergies, le ciel ,la terre , le coeur…)dans un état de relaxation ….et pendant cette méditation (c’était la première fois que j’y m’étais les pieds) quand le haut le ciel et le bas la terre ont retrouvé le coeur , l’enfant bref moi …. Cela à fait comme une explosion dans mon coeur …. Et puis suite à cet épisode ……je suis devenue bipolaire
    Par la suite
    Merci pour votre Article

    Envoyé de mon iPad

    • Solfinia

      Merci W pour ton ressenti et pour la tenue de ton blog. Je ne partage pas ton ressenti à 100% mais je crois comprendre où tu veux en venir. Après je pense que c’est à chacun de trouver sa reliance à ce grand tout, à sa manière et pourquoi pas en cheminant en partie avec ses pairs?
      Durney, votre témoignage m’interesse car au cours d’une conversation importante pour moi sur le sens de la vie en 2012 j’ai aussi ressenti cette connexion entre le haut et le bas qui s’en est suivi dans la seconde suivante une ouverture du coeur avec la sensation de retrouver mon âme. C’était très fort et beau. Les jours suivant d’autres choses se sont activés en moi .. Suite à ça je suis aussi devenu bipolaire… Par contre je n’étais pas du tout branché spiritualité à l’époque. Je ne regrette cependant rien car l’ouverture du coeur est bien réelle et pour moi c’est concret dans la vie de tous les jours. Pour rien au monde je ne redeviendrai comme avant.

      • Durney

        Bonjour Solfinia et W,

        De mon côté aussi , avant cette expérience je n’étais pas branchée spiritualité et
        Je n’avais jamais vu de psychologue …..mais j’étais sans doute une bombe à retardement et la méditation en a été le déclencheur

        ce que vous avez écrit m’intéresse également et cela me réchauffe le coeur de voir que je ne suis pas seule (c’est la première fois que je m’exprime sur un site)
        pouvez vous m’en dire d’avantage sur votre parcours ?
        Apres une expérience pareille on se demande où se trouve la frontière entre la spiritualité et la psychiatrie ? Peut être la maîtrise ….

        Je vais essayer de vous en dire un peu plus sur cette période mouvementée de ma vie qui a durée approximativement de fin 2003 à début à fin 2006

        Donc …. après cette méditation je suis rentrée chez moi … Puis le lendemain j’étais en extase devant les fleurs, j’avais besoin de toucher les troncs des arbres …..la nuit j’étais en trance ….je faisait des postures incontrôlées mais j’étais spectatrice de ce que je faisais ,j’avais besoin de dormir avec des pierres et mon bas du dos me chauffait , j’étais dans un grand bonheur et en même temps mon esprit s’emballait …. Je n’étais plus dans la même réalité que les autres d’où sans doute mon silence
        je ne comprenait pas se qui m’arrivait…..cela a duré environ plusieurs jours (dans mon entourage , personne n’a rien remarqué ……)
        puis j’ai fait un rêve éveillé durant n’a nuit….j’étais enterré et ma tête sortait mais la lumiere que je voyais m’eblouissait de trop … Le lendemain je suis allée voir la dame qui m’avait fait cette méditation pour avoir des explications …. Car j’étais dans tous mes états , je ne métrisais absolument rien
        Elle me dit que je faisait une illumination et c’est tout …. Pendant environ deux mois j’ai été dans un état d’extase puis ça c’est arrêté …. Mais j’ai voulu comprendre ce qui m’était arrivé et peut être aussi l’envi de retrouver cet état ? bref pendant 6 mois j’ai fais du reiki, vu des médiums, lu des livres, continuée les méditations avec toujours la même dame mais sans vraiment comprendre ce qui m’était arrivé
        Puis j’ai fini par faire un stage d’une semaine sur les chakras avec toujours la même dame et là j’ai de nouveau été en délire mystique suite à une de ses méditations mais mon esprit ne l’a pas supporté… Je arrivais pas à dormir ,,.mon corps était attiré vers le haut mais moi je luttais car je voulais resté sur terre pour mes enfants ‘….. Le peu que je suis arrivé à dormir cette nuit là j’ai cru que mon père avait abusé de moi durant mon enfance ….j’étais dans tout mes états Et c’est à ce moment là que j’en est parlé à un ami qui m’a amené aux urgences puis direction la psychiatrie ….puis la suite c’est comme pour beaucoup de bipolaire : TS, divorce avec 3 enfants, 4 hospitalisations
        Mais au final je m’en M’en suis bien sorti , il n’a fallu que 3 ans pour faire Le diagnostic et trouver le traitement qui me stabilise depuis
        Donc au final je pense que la dame qui m’a fait cette méditation ne devait pas maîtriser sa discipline suffisament pour se permettre de la transmettre aux autres et surtout que certaines méditations peuvent être dangereuses pour des cas personnes fragiles et non préparées ….
        À très bientôt j’espère en vous lisant

  • Elise9

    La spiritualité, c’est la VIE disait monsieur Gérard Cazals lors d’une conférence que j’ai vue dimanche et qui était sublime, elle s’intitulait « nouvelles pierres, nouvelle conscience ».
    Le cœur est silencieux, l’amour aussi, oui.

    Maintenant W. qui parle dans ces mots, dans ces belles paroles, ces belles phrases…? Est-ce le cœur ?
    Moi je ressens ici de la colère, de la méfiance, de la peur. Celui qui écoute son cœur dans le silence entend l’Autre, quelques soient ses mots, il écoute les milliers d’humains qui ont témoigné avant lui, il prend du recul, oui, sur les mots mais ils les écoute.
    Rester ainsi « accroché »sur une vision silencieuse du cœur met une sorte de distance entre toi et l’autre, entre toi et la vie, ta vie d’humain qui parle qui ch.. pardon, qui mange, qui boit, qui rit, qui vit !
    Vois ici combien ces propos te mettent à l’écart, divisent, rejettent. Le cœur ne fait jamais ça.

    Ouvre toi à l’Autre, voilà ce que ton cœur te crie ! Alors il te dévoilera SON trésor, alors tu lui dévoileras TON trésor et vous verrez, ensemble, qu’il n’y pas tant de différence que cela et que vous vous rejoignez.

    Ah làlàààà, depuis combien de temps W. l’humain se bat, se débat avec son fichu mental sur toutes ces théories, en plus ici sous couvert d’amour, de cœur, d’ouverture…! Pour rejeter l’autre, encore !
    Se mettre sur un piédestal, encore !
    Quand c’est vers l’harmonie, l’unification, la reconnaissance, le lien que tend l’humain…

    • bipohypermaniac

      Oui tu as raison, il y a de la méfiance, de la peur dans chacun de mes écrits. Je pense qu’il y a plus ou moins de la méfiance, de la peur dans chacune des paroles de n’importe quel humain, car cela fait partie de notre condition d’humain. Et je pense que croire que nous pouvons nous débarrasser totalement de nos peurs est impossible. Croire que je n’ai peur de rien, c’est qu’il reste des peurs inconscientes. Dépasser ses peurs est une belle évolution, mais elle est sans fin.
      Entre un humain qui croit que « la spiritualité c’est la vie » et un autre qui croit  » la spiritualité n’est pas la vie » qui a raison? Hé bien, je pense qu’ils ont tous les deux raisons de croire ceux qui veulent, car ils ont une expérience différente.
      Je crois en l’amour et son émergence sur Terre, mais je ne fais pas de ma croyance une vérité objective, j’accepte que l’autre croit différemment, j’accepte que sa vérité est autant de valeur que la mienne. J’accepte sa différence.
      J’ai conscience que ma perception de la réalité que je partage avec un grand nombre d’artisans de lumière, reste ma perception au vue de mon expérience et qu’elle n’est pas une réalité objective.
      Sur Terre, nous vivons l’expérience de la dualité, de l’altérité, de la diversité.
      Les belles croyances nous aide à mieux vivre, à avoir une plus grande expérience de l’Amour. Ma croyance me permet de rencontrer des personnes de la même croyance. Mais si je mets trop d’attention sur ma croyance, je vais moins rencontrer l’Autre, celui qui croit différemment. Je pense que le but n’est pas de vivre ensemble entre personnes semblables. Mais ensemble avec l’étranger, celui qui pense, et ressens différemment et qui humainement nous fait toujours peur aux premiers abords.
      C’est vrai qu’avant d’être spirituel, j’étais philosophe, avant de croire, je doute, et cela en cercle. Mon petit cercle vertueux.
      Merci de m’avoir permis d’exprimer cela
      🙂
      W

  • bakuman

    c’est le chemin vers la resiliance

  • pdufficy

    Je ne suis pas d’accord à 100% avec votre vision de la spiritualité, mais je la trouve intéressante.
    Pour ma part, je crois plutôt que les religions sont des inventions humaine, mais que la spiritualité est un sentiment que quelque chose de plus grand que nous existe, une force qui nous connecte à tout ce qui est vivant sur Terre.

  • Vulcania

    « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien » Socrate 😉
    Voilà la vérité universelle !

    Après chacun cherche sa source de bien-être comme il peut et selon ses affinités…
    La spiritualité fait partie de cette source, entre autres pratiques, le sport et l’art en sont une autre.

    La spiritualité est pour moi un moyen de bien-être et d’épanouissement et non un but.
    Mon unique but est d’être bien dans mon être incarné : esprit et corps.

    J’ose espérer que mon bien-être agira ensuite naturellement autour de moi et le plus loin possible… 😉

    Céline.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :