hhhhh…. fffffffff!

Assis à mon bureau, retour d’une rencontre entre hypersensibles, 17 hs participants peut être 18 mais je je préfère le chiffre 7, bref, les pieds plats sur le sol, je me redresse sur ma chaise et je respire…

hhhhhhhhhh….. ffffffffffffffffffff….

Et il y a de quoi respirer. Mon état mental est en surchauffe bien que ça va mieux depuis 3 jours lorsque mon arborescence intérieure était en risque d’incendie. Une pression que je n’avais jamais connu.

Ce soir, je suis fatigué mais je prends le temps d’écrire. Ecrire et respirer, mes armes principales pour continuer à avancer. C’est le travail demandé, après la vague d’hypersensibles qui s’est déferlée sur l’asso depuis le coup médiatique sur France Inter, qui m’a épuisé. Il aurait fallu que je mette des liens à cet article pour te guider cher lecteur, et des images pour rendre ce texte plus agréable, mais je n’ai pas l’énergie ce soir. Juste le jus pour m’exprimer, faire de l’ex-pression.

Voilà.

En plus de la surcharge mentale… Ah oui! et ces derniers jours j’ai fait l’expérience de vertiges sensationnels, nouvelle expérience aussi. Tellement de réflexions que j’en ai le tournis. Mais tout ça, au final je le gère plutôt bien. Je respire, je lâche prise, je profite de tout le travail passé à me recentrer et à accueillir les tensions pour bien vivre cette surcharge mentale. Et donc en plus de celle ci, un événement actuel me reconnecte à une blessure bien ancrée : la peur du rejet.

Aie aie aie, quelle torture. Je suis incapable de dire à quelqu’un quelque chose qui pourrait la blesser, car le ressenti chez elle que ça engendrera me submergera et activera cette peur du rejet. Et donc au lieu d’agir et de déclarer cette guerre nécessaire, je l’anticipe dans ma tête, et des scènes tournent en boucle, aie aie aie.

Là mes outils de lâcher prise et ma pratique de la pleine conscience, j’en vois les limites. Hier soir, il n’y a que le valium est la discussion avec l’autre (je te rappelle que j’utilise le termes autre pour toutes personnes de mon entourage) de bon conseil qui m’a soulagé. Le partage, toujours le partage, le partage est un acte salvateur. Partageons!

Bref, je suis heureux d’avoir écrit un peu ce soir.

Patience et espoir

W

Publicités

3 responses to “hhhhh…. fffffffff!

  • Olivier Lansade

    🙂

  • Mika

    Hello W.
    Le petit lien qui va bien pour le podcast de France Inter :
    https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-18-avril-2017

    Pour la peur du rejet : j’ai réussi lors de ma dernière manie à me reconstruire, comme si j’avais rassemblé toutes les pièces de Lego pour former l’individu que je suis aujourd’hui. J’ai pu terrasser la peur de me retrouver seul. J’ai expérimenté la solitude extrême et des expériences de morts puis renaissance. Cela m’a fait réaliser que l’on n’est jamais seul au final, car nos guides sont là à veiller sur nous, et dans ma solitude j’ai senti leur présence et celle du divin. Et quand la peur me submergeait, je prenais une grande respiration, et je faisais confiance à ces êtres désincarnés. Et alors une vague d’amour me submergeait et je passais une nouvelle étape d’éveil, de conscience de moi… une expérience magnifique en somme.
    La peur du rejet peut être du à un manque de confiance en soi. Car une fois qu’on a conscience de ses capacités, une fois qu’on réalise qu’ au dessus de nous il y a une bonne étoile, nous sommes armés pour faire face à l’adversité de la vie, et nous nous reposons sur nous même, et plus sur l’autre.
    En espérant que ces lignes fassent écho, je te souhaite une belle journée.
    Merci pour la dernière rencontre, c’était une fois de plus une réussite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :