Une journée, 2e partie

Comment orchestrer cette suite d’articles sur mon blog?

Si tu arrives sur cet article, je suis dans l’expérience d’écrire en continu toute cette journée? Voilà la première partie ici, publié il y a 5 minutes avant ma pause cigarette.

Pause durant laquelle, beaucoup d’autres choses à exprimer me sont venues. Je parlais de mes peurs à l’instant. Je suis un sac de peurs en fait. Un sac sans fond? Peut-être car quand je me libère d’une peur, d’autres apparaissent. Cela fait partie de ma condition d’être humain : avoir peur. La peur, c’est ce qui me permet de m’élever. Traverser mes peurs, c’est ce qui permet mon ascension. Vers quoi? Dieu? Moi? l’amour? Qui oserait dire qu’il n’a pas de peurs? Plus j’élargis ma consciences, plus je m’ouvre, plus je suis sensible aux peurs des autres aussi. Je parlais d’inconscient collectif. Je pense que notre inconscient et relié à l’inconscient collectif, c’est à dire à un puits sans fond dans lequel chaque être vivants passés sur Terre sont reliés. Hmm, c’est un peu flou ça aussi. Tout ça pour dire, que la peur sera toujours présente durant le jour et la nuit, dans les rêves.

J’ai fait un cauchemar cette nuit encore. J’étais caché quelque part avec quelques proches et François Hollande. On était dans un abri nucléaire. Des bombes explosées partout sur Terre. L’apocalypse. J’ai déjà fait ce genre de rêves. Je me suis réveillé à 2h, avec une sensation terrible. J’avais peur que mon rêve était prémonitoire. Et je m’attendant à tout moment d’entendre des explosions en dehors de chez moi. Peur d’être attaqué. Tellement peur que je ne pouvais pas sortir dehors. J’ai même pensé à réveillé mes parents! Comme je le faisais quand j’était gamin. J’ai rallumé mon ordi, pour regarder un film afin de me divertir. J’en ai commencé un, et pas de bol, c’était l’histoire de gangsters, aux premiers échanges de tirs, je changeai et préféra me rendormir sur Pocahontas, des plus belles ondes.

la cloche sonne chez moi, c’est l’heure de déjeuner avec ma mère et mon frère. Pause de 30 minutes donc…

Suite

Publicités

2 responses to “Une journée, 2e partie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :