Oh naïf espéreux

J’ai mal, je ne sais pas pourquoi. Surtout ne me le demande pas. Je suis mal, c’est comme ça. Ça va mieux, alors je me demande si ce mal sera toujours là. « Ta gueule toi, pardon excuse moi ». Voilà ce va et vient, du mal jusqu’au bien. Le bien qui prend le dessus, je veux croire. Oh naïf espéreux, oh romantique maudit. Il suffit qu’un temps passe pour que le dessous reprenne son droit.

Le mal être a toujours été et restera encore. Je suis désolé pour moi, je ne suis pas ici bas pour plaisanter.

W

Publicités

4 responses to “Oh naïf espéreux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :