Je suis magique. Chapitre 1

L’ennui. Après la magie, l’ennui. Que la vie est ennuyeuse lorsque la magie n’est plus. L’avantage de ne pas connaître la magie est de ne pas vivre l’ennui qui va avec.

J’attends.

Assis dans un café. J’ai mangé mon goûter, j’ai fait la plupart de mes devoirs. Je m’ennuie. J’ai rien à faire. Et tout à faire, en même temps. Je n’ai plus l’énergie d’aller vers. Alors j’attends le retour. Tel un joueur de Tennis, j’ai réussi mon premier service, j’attends le retour en face. Espérons que je n’ai pas fait d’ace.

« Qu’est-ce que je peux vous servir?

– Un petit café allongé s’il vous plaît ». Petit et allongé… Ce que je viens de dire est ridicule. Auto-jugement, quelques secondes de mal être, heureusement je ne suis pas assez malheureux pour que ce raté gangrène.

Le bruit des tasses derrière le bar s’ajoute à une musique de fond aérienne. Ça va y a pire. J’ai envie de jouer au billard à l’étage. Il y a aussi le livre Croc Blanc de la bibliothèque du bar qui m’attend. Flemme. Je préfère m’ennuyer. Comme si l’ennui était le divertissement ultime.

« Ah Ah Ah Ah, un vin chaud….. c’est un vent d’est…. ah ah ah ah » Mon rival vient de faire son entrée. Le lascar de l’Ile. L’ex de celle que je me suis épris. Un ex père de leurs de petites filles. 7 ans de relations. Séparés depuis 6 mois. Très jaloux, violent, il paraît…

« Ah ah ah ah ah ». C’est marrant ce rire, loin d’être naturel. Une fausse virilité. Un mec torturé. Un mec qui torture. Je lui ai parlé une fois lors d’une soirée. Deux minutes de discussions amicales. Pourtant j’avais discuté avant longuement avec elle. Je ne m’attendais pas à sa sympathie. Je connais bien des peurs, mais bizarrement je n’ai pas peur de lui. Je sais qu’un jour il y aura affrontement lorsqu’il sentira le lien subtil qui se crée entre elle et moi.

Mais attends, qu’est-ce que je suis en train de faire?

Je suis en train de transformer mon ennui en création. Je te raconte une histoire. Le début d’un roman.

Je m’ennuie. Mais je m’ennuie plus agréablement.

C’est marrant, le lascar est assis avec son gang à trois mètres de ma table, de mes épluchures de clémentine, alors qu’il y a deux heures j’appelais sur le téléphone fixe d’elle. Je suis tombé sur une de leur petite fille, communication incompréhensible, mais cela n’a pas d’importance. Ce qui est drôle c’est qu’il est bien possible que cet appel ait engendré la présence actuelle du père là maintenant. Si je choisis de vouloir la revoir, je finirais pas l’affronter. Il est plus grand, plus nerveux, plus fort. Mais un seul regard suffira pour extraire son mal. Je suis magique.

A suivre


3 responses to “Je suis magique. Chapitre 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :