Archives de Catégorie: 27 août 2014

Mon premier bouquin est réel!

IMG_0402

La vie d’un bipolaire, le livre.

Hé ben voilà, cela fait 3 ans que je traîne ce projet… Je m’abstiendrai pour le moment de commentaires sur tous les ressentis  qui me traversent : joie, peur du jugement, dégoût, etc. et je resterai sur un ton informatif :

Mon premier livre est disponible!

Actuellement sur le site de l’imprimeur : https://www.bod.fr/livre/w-w/la-vie-dun-bipolaire/.html

Et bientôt commandable en librairie.

Le prix? 22,22 euros évidemment!   Et 50 % des droits d’auteur reversés à l’Association des Hypersensibles, naturellement!

PS : 20 jours que je suis sur mon île, l’expérience est très riche. Seul hic, j’ai bien du mal à allier pour le moment le vent, la mer, les solitudes particulières que je vis ici avec l’activité sur Internet.

Mais j’écris, j’écris beaucoup.

Et je reviendrai vite ici pour partager les vents contraires qui me traversent notamment avec la venue de ce fichu bouquin!

Ces dix dernières années, je ne compte plus le nombre de projets inachevés. Ce livre, c’est la première fois que j’ai concrétisé dans la matière un rêve qui semblait bien loin à l’époque. Qu’est ce qui a fait que je l’ai terminé ce projet? Je pense que j’y ai cru, et lorsqu’il n’avançait pas, je continuais d’y croire même s’il n’y avait pas de raisons extérieurs d’y croire. Haha, je suis en train de m’auto interviewer là… Bref!

Tout ça pour te dire, pour tes projets, tes désirs, nos rêves : il suffit d’y croire, avec

Patience et Espoir.

W

Publicités

Les rencontres

Annonce Publicitaire 🙂 : Mon nouveau blog à cette adressehttp://etrelapaix.wordpress.com/

« C’est dans le hasard des rencontres que le Destin s’exprime »

Ce sont les nouvelles rencontres qui me font avancer.

J’ai un gros blanc là… je ne sais pas comment expliquer la magie qui s’opère dans les rencontres… Ah si! pardon pour cette panne cher lecteur, cela ne se reproduira plus.

 La rencontre, c’est la découverte d’un nouvel autre et dans celui-ci reflète le nouveau moi. Je m’explique : la personne que je rencontre ne connaît ni mon passé ni mes projections dans le futur, il a un regard véritablement nouveau sur moi. L’autre étant, d’une manière, le miroir de  moi-même, alors, en le rencontrant je prends connaissance de ce que je suis à cet instant là. Une nouvelle rencontre est comme une mise à jour de mon identité, de ma personnalité. Le jour où je ne rencontrerai plus de nouvelles personnes sera le jour où je serai enfin mûre, le jour de maturité, le jour où mon épanouissement sera achevé. Attention, ici je parle de rencontre dans le sens d’un échange approfondi entre deux personnes inconnues l’une de l’autre.

La rencontre a un rôle essentiel dans mon évolution. Etant en quête de connaissance, me confronter à l’autre est incontournable. Voir l’image, l’identité, la personnalité qu’une personne nouvelle me reflète est d’autant plus important pour mon avancé. Je suis conscients que cette démarche est égocentrique mais c’est ce qu’il faut. Néanmoins, je ne fais pas de rencontre seul (par définition) et je suis persuadé que l’autre, celui que je rencontre, tire tout autant de bénéfices en me rencontrant moi et le miroir que je vais être pour lui.

L’isolement est tout aussi destructeur que la rencontre peut être constructive. Allez à la rencontre de l’autre, c’est d’abord rompre une solitude. Il y a une bonne solitude mais il y a aussi la solitude pathologique où l’on s’enferme dans des pensées irrationnelles et dans un faux-confort loin des autres. Cette dernière est souffrance mais n’est pas fatalité. Je l’ai connu, j’en suis sorti. Se rencontrer est vital car c’est rester connecté avec le monde extérieur qui est l’outil nécessaire pour se connecter « intérieurement » si je puis dire…

Et puis il y a les rencontres qui rassemblent les personnes ayant des caractéristiques communes : rencontres sportives, culturelles, artistiques, etc. Et si ce n’était pas simplement le lieu pour se sentir vivant. Etant donnée que l’autre partage une sensibilité commune avec nous et qui la voit vivre hors de lui, cela pourrait simplement lui prouver qu’une part de lui existe et donc qu’il est en vie. C’est pourquoi je crois aux rencontres que je propose ici. Se réunir autour de troubles qui nous touchent chacun. Ne plus se sentir seul à cause de ressentis qui nous font croire que nous sommes trop différents et donc écartés de la communauté.

Voilà, c’est un petit texte qui vient introduire la deuxième rencontre, celle de demain : le mercredi 27 août.

D’ailleurs si tu veux y participer, n’hésites pas à m’écrire : bipohypermaniac@gmail.com

A bientôt,

W.