Nouvelles

Ce sera dans cette partie du blog que je publierai chapitre par chapitre mon roman qui est en cours. Le projet d’écrire un roman étant nouveau pour moi, je trouve intéressant de le partager tout au long de son élaboration. Bref! Le premier chapitre sera là en mi 2014.

Je ne suis pas un grand habitué de l’exercice d’écriture de nouvelles. Voici une que j’aime bien.

Tu te sens Cachemire

Lui et toi, toute la journée

Tu l’as choisi encore ce matin.

Tu te réveilles à l’heure où le soleil se lève. Quelques fruits, et direction ta salle de bains.

Durant ta douche, l’eau chaude qui dégringole sur ta peau te fait déjà penser à lui qui aussi sublimera ta peau. Sous-vêtue dans ta chambre, tu choisis le gilet quatre fils de couleur naturelle. Tu l’enfiles, il te caresse des épaules au bas du dos, il frôle ta peau. Déjà il te partage sa légèreté, un regard complice à ton miroir et la journée peut commencer.

En sa compagnie, chez toi, tu lui partages ton intimité. Il enveloppe ton corps, cajole ta poitrine, épouse tes hanches, si chaleureusement qu’il leur rend leur aspect le plus privé. Il te communique son innocence qui te presse d’attaquer ta journée.

Le ciel est dégagé mais l’air un peu frais.

Tu sors, il te protège du léger froid dehors, et de son étoffe précieuse te fait part de sa fraîcheur. Entouré du monde extérieur, tu ressens son unicité et te séduis de sa pureté.

Le travail devient plaisir à son contact. Chaque mouvement, chaque geste te rappellent sa présence et son confort. Il te donne confiance lors des réunions, il te protège lorsque tu dois défendre ta position. Il a le pouvoir d’adoucir ceux qui te regardent, et cela devient difficile de s’opposer.

Celui qui avait pris l’habitude de te charmer les jours précédents te dit bonjour avant le déjeuner et de ce geste vous effleure, toi et ton cher gilet. À cet instant sa main n’est distancée que de quelques fils de ta peau. A cet instant les fils transforment le contact en tendresse.

À cet instant vous êtes trois: lui, toi et Cachemire. Et lui s’en va, prisonnier de cette sensation jusqu’à la fin de la journée.

Cet après-midi

Tu pars te promener, tu le sens dans ta démarche, il te rend encore un moment exclusif. Ton entourage ne te distrait pas, tu distrais l’entourage. Et lui sur tes épaules maintient ta tête droite et te donne fière allure.

Le seul devoir restant de la journée est un rendez-vous client. Tes arguments convaincants et ton allure séduisante rendent la tâche facile.

Un peu plus tard, ton travail était fini.

La journée était passée, le temps avait filé  si merveilleusement grâce à lui.

Et tu pensais déjà à ce dont il allait te faire profiter ce soir.

Ce soir

Tu as un dîner, il te faut te changer. Mais comment le remplacer ? Tu optes alors pour cette tenue de soirée cousue du même fil.

Tu enlevas l’habit de ta journée. De sa dernière caresse qui te laissa nue, ton corps devient timide et innocent,  attendant le prochain vêtement.

Tu choisis ce haut à deux fils, couleur Sisal. Tu l’enfiles, il tombe sur ta poitrine, glisse sur ton ventre… Tu ressens un léger frisson lorsque ta peau et lui, flirtent à nouveau.

W.

Publicités

6 responses to “Nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :