Archives de Tag: echange

…et maintenant : J’organise des séjours !

Tout à fait exceptionnel pour ce blog, cet article contient des photos!

J’ai tellement envie de te partager le bonheur que j’ai vécu lors de ce dernier séjour entre hyper sensibles. J’ai surtout tellement envie que tu viennes au prochain. Parce que, pour les nouveaux arrivants sur le blog, ces séjours entre hypersensibles que j’organise existe grâce à toi qui me lit, enfin… plutôt « toi » qui m’a lu. Je te refais un bref historique:

20160826_190356

le jardin du gîte juste pour nous!

2013: création du blog, très vite des correspondances se multiplie avec mes lecteurs.

Juin 2014 : je co-organise avec une lectrice une première rencontre entre bipolaire. A partir de septembre, j’organise une rencontre par mois, et cela jusqu’en fin 2015. Des liens se créent se développent, des amitiés même!

Janvier 2016: face au nombre grandissant de participants des rencontres parisiennes, j’organise désormais une rencontre toutes les deux semaines. Le partage allant bien au delà de l’étiquette « bipolaire », j’appelle les rencontres

20160830_134938

Sans cacher le côté rustique

« rencontres entre hypersensibles » car ce terme relie des personnalités qui se retrouve sur cette fameuse hypersensibilité.

Avril 2016 : un bureau et des statuts sont préparés pour officialisé l’association des hypersensibles. (note: ce sera pour Octobre 2016)

Mai 2016 : le premier weekend à la Ferté (77) rassemblant 10 personnes (pas que Paris!)

Aout 2016: premier séjour HS de cinq jours au même endroit, d’où ces photos ont été prises.

BREF!

Tout ça pour dire : Tout à commencer ici, et même si il y a un forum, une page facebook, pour l’association, je reviens ici pour faire le point. « . »

Mais tout ça surtout pour t’annoncer les deux prochain séjours entre hypersensibles :

20160828_193216

… j’assume pas tellement les deux bouteilles, m’enfin, il y avait une promo sur les 6 achetés

-du 14 au 19 octobre 2016

– et du 18 au 23 novembre 2016

  • budget : 20 euros par jours / personnes (ça comprend l’hébergement et la nourriture) avec la possibilité de rester le nombre de nuits que tu veux, juste le weekend par exemple!
  • Une aide au transport pour les non parisiens est prévue à mesure du possible

Pour les rencontres à Paris je vais de moins en moins les communiquer ici, étant donnée qu’il y en a au moins une par semaine! La prochaine vendredi et ensuite le samedi 17 octobre.

Par contre! Grande nouveauté : la première rencontre hors de Paris aura lieu à Nancy, le 1 et le 2 octobre 2016. Je la co-organise avec une participante qui avait fait le déplacement pour le séjour dernier.

Plus d’infos sur le forum et par moi par mail : contact@association-hypersensibles.fr

img_0262

W

Tu te doutes bien qu’il y a plein d’autres photos et des magnifiques mais le partage de celles ne se fait qu’entre participants, tu comprendras bien!


C’est eux qui ont un problème!

Il y a quelque chose qui cloche.

Je travaille sur moi, je plonge dans mes peurs, je m’en libère petit à petit laborieusement, je me remets en question après chaque situation. Je change de peaux continuellement dés que celle-ci n’est plus conforme à qui je suis vraiment. Je travaille, j’évolue, je suis de plus en plus tolérant, aimant, conscient, sage…et toi…

…et toi, tu ne changes pas et en plus, j’ai l’impression que tu n’es pas ouvert à t’améliorer à, t’ouvrir, à être plus conscient et dans le même temps à être conscient du chemin que moi je parcours. Pire, mon évolution quelque part te dérange, tu ne comprends pas, tu es très bien comme tu es, tes blessures et tes peurs te sont si inconscientes que si j’ai le malheur de t’en parler tu te fâches.

C’est un problème.

Comment vivre avec des personnes qui ne sont pas dans cette recherche intérieur, plutôt dans la recherche extérieur pour masquer ce qui a à l’intérieur? Je pourrais simplement partager des moments simples, des discussions et activités divertissantes, vivre sans investir la dimension spirituelle avec eux, réserver cet intérêt avec mes amis qui y sont ouverts. Oui, mais non, car le simple fait d’être en présence avec ces personnes là, je sens leur inconscient. Derrière leurs actions et paroles banales du quotidien, je vois naturellement quelles sont les peurs, quelles sont les blessures qui dictent leur comportement. C’est une sorte de don, ou plutôt un fardeau lorsqu’il s’agit de la famille particulièrement.

C’est drôle ce que j’écris là : Comment vivre avec des personnes « non troublées » « insensibles » inconscientes » « ou je ne sais quoi »? C’est drôle parce que jusqu’ici, dans la société, on se pose plus la question « Comment vivre avec les personnes atteintes d’un trouble psychique, ou plus précisément : Comment vivre avec un maniaco-dépressif? pour faire référence au livre de mon psychiatre Dr Gay, pour lui faire un peu de pub, dans l’espoir qui me fasse un prix lors de la prochaine consultation. Bref! C’est drôle, façon d’écrire, c’est comme -ci jusqu’ici dans les relations personnelles, le problème viendrait de la personne « troublée », que je préfère appeler, s’il faut choisir une étiquette, HyperSensible. Cela rend les choses compliquées. Pour ma part, surtout avec la famille, car pour eux, je suis la personne qui a des problèmes, celle qui souffre, alors que moi, plutôt conscient de mes problèmes, je trouve que le problème est de ne pas avoir conscient de ses problèmes justement!

C’est difficile de trouver les bons mots quand je veux partager mes ressentis à mes proches, être moi-même en fin de compte, sans heurter leur égo et inconsciemment leurs blessures et peurs. Et pourtant pour que je sois bien dans une situation, je dois pouvoir exprimer ce que je ressens, rester connecté avec mes émotions, c’est important. C’est ce que dont les gens non « troublés » en général, ils restent connectés avec leurs émotions sans vagues, ce qui ne créé pas de dérangement, mais moi si je reste connecté à mon intensité, je dérange. Je dérangeais. Je fais l’effort de l’écrire au passé, parce que je sais que avec le temps, je vais arriver à trouver les bons mots, et pouvoir être qui je suis sans blesser l’autre. Car je sais que cet espace d’expression ou tout le monde peut vivre les uns avec les autres tout en restant fidèle de leurs différences, est possible! Il suffit juste de le créer, et pour cela se créer un soi-même capable d’être dans cet espace!

En tout cas, ce ne serait pas sage d’inverser les rôles et dire que ce sont « eux » qui ont un problème, et faux d’ailleurs. Il faut comprendre ce qui fait que l’autre est devenu cette personne aujourd’hui et, au regard de son histoire, il ne pouvait pas être une autre personne.

Bref affaire à suivre, le bar wifi dans lequel j’écris va fermer ses portes car c’est le 15 août et c’est férié pour eux. Moi je travaille. « Ah tu bosses toi? » Oui, c’est pas parce que mon travail d’écriture et d’organisation de rencontres est plaisant et non rémunéré que ce n’est pas un travail… Bon ça c’est une autre affaire, sur laquelle je dois travailler justement! M’enfin, j’en profite pour te tenir au courant que j’ai un projet pour enfin produire un bouquin tiré de ce blog, et si je vais y arriver c’est parce que je t’implique dedans, via une plateforme de financement type kisskissbangbang. Ça commence le 21 août!

Je reçois beaucoup de soutien de ta part et donc beaucoup d’énergie, d’amour. Merci infiniment. Je te souhaite du nouveau et du joyeux pour cette deuxième partie d’été.

Ps : pour correspondre tous les deux, avec plaisir, bipohypermaniac@gmail.com

Ps 2: Je n’ai pas accès à la mail list à qui j’envoie les annonces de rencontre, alors je te le dis à toi ici : Viens donc, si tu le peux, le jeudi 18 août, au parc monceau, de l’après midi jusqu’au soir, pour une nouvelle rencontre entre hypersensible, un moment privilégié de partages d’expériences et de ressentis. Écris moi sur contact@association-hypersensibles.fr

Patience et espoir,

W

 

 


Dernière rencontre : Weekend du 2 juillet

Voici la dernière occasion de se retrouver avant cet été :

Le samedi 2 Juillet et le dimanche 3 Juillet, je vous invite à passer un moment (court au long, comme tu le sens!) ensemble entre hypersensibles.

Pendant ces deux journées nous occuperons un bout de pelouse du parc des Buttes Chaumont (Paris) avec glacières et grignotages à partir de midi jusqu’au soir (arrives et repars selon tes disponibilités, l’ouverture au nouveaux arrivants est de mise).

Si tu hésites depuis quelque temps à faire le pas pour participer à ces rencontres, c’est le moment d’oser! Tu seras vite rassuré, l’ambiance est bienveillante : pas de jugements mais une ouverture à l’expérience, aux ressentis de l’autre. Et quelles richesses on y trouve dans ces partages!!

Ce sera le moment aussi d’échanger sur les futurs projets de l’association, rêver ensemble d’un meilleur monde, et le refaire le temps d’un weekend…

Aussi, un temps de partage des outils que chacun utilisent pour aller mieux sera prévu. Dans ce thème là je vous partagerai volontiers les techniques de respirations à la base de la relaxation et méditation, qui me sont très chères et riche en mieux-être. (voir article : Mais dis ta science)

Voilà, viens donc! et fêtons notre hypersensibilité, notre hyper humanité!

A ce sujet, écris moi sur associationhs2016@gmail.com

Logo A4

A bientôt!

W


Les séjours hypersensibles

Voilà une petite mise à jour sur l’avancée du projet d’association entre hypersensibles.

Déjà, ce n’est plus un projet! L’association existe vraiment, les statuts ont été signés cette semaine par le bureau de l’asso. Un bureau composé d’HS qui se connaissent grâce aux rencontres entre hypersensibles proposés ici depuis bientôt deux ans!

Dorénavant, c’est au nom de l’Association des HyperSensibles (AHS) que je t’invite à participer aux rencontres. L’esprit de ces rendez-vous ne change pas pour autant, l’ambiance reste informelle, la priorité est toujours de se retrouver entre personnes hypersensibles et d’échanger nos ressentis et expériences en toute bienveillance. Dans un bar, sur une terrasse, un parc, en toute légèreté – en essayant de s’extraire de la gravité et le fatalisme que peuvent engendrer certains troubles et ainsi avec des beaux moments partagés : développer l’espoir – un samedi sur deux à Paris.

Samedi prochain fête la 20e rencontre entre hypersensibles! En 2 ans, petit à petit,  des relations se se sont développées et même des belles amitiés (hé oui! des personnes qui peuvent nous comprendre sans nous juger et stigmatiser peuvent vite être des amis!). Cette dynamique nous pousse à proposer récemment, en plus des rendez vous réguliers parisiens, des week end à la campagne proche de la capitale pour rendre plus possible la participation d’hypersensibles écartés de Paris. Le premier aura lieu les 20-21-22 mai, déjà complet mais n’hésites pas à t’inscrire quand même si  désistement. Ces rencontres étant une réussite, un deuxième week end sera organisé en Juin.

Et enfin, dernière nouvelle, j’ai proposé qu’on loue une grande maison les deux premières semaine de Juillet et organiser un séjour entre hypersensibles. Chacun choisissant de venir quelques jours ou une semaine, à la carte. Toujours dans le même esprit des rencontres, avec en plus des activités et ateliers proposés par l’association pour structurer et rendre le séjour le plus enrichissant pour tout le monde. Si tu es touché par ce projet, viens participer à une des rencontres d’ici cet été pour faire connaissance avec cette association d’hypersensibles!

Voilà, je ne rentre pas plus dans le détail. Si tu veux plus d’infos, inscris-toi à la newsletter via le site : www.association-hypersensibles.fr. Ou écris à associationhs2016@gmail.com. Et biensûr la page facebook à droite.

Je te souhaite un très bon week end

Patience et espoir

W


A vos agendas!

En créant ce blog en novembre 2013 j’étais loin d’imaginer qu’il serait à l’origine de multiples rencontres et de nouvelles amitiés. Encore une fois et plus que jamais la rencontre de samedi dernier fut une réussite. Nous, hypersensibles, avons tant de choses à nous raconter! Je crois même que nous avons des choses à faire ensemble… Se retrouver est la première.

Derrière ces échanges qui se font si bien, ces liens qui se tissent si bien, j’ai l’impression qu’il y a une même motivation : comprendre. Comprendre nos expériences, comprendre nos troubles, comprendre ce qui nous rassemble et ce qui nous différencie. C’est comme si nous étions des pionniers dans un monde nouveau, un monde qui tente de concilier les folies personnelles et les obligations d’un système commun. Un équilibre si subtile à trouver dans notre société. A travers mon chemin et celui d’autres amis hypersensibles, j’ai une certitude : beaucoup parviennent à tendre vers cette équilibre (ou stabilisation pour reprendre un terme plus vulgaire), c’est possible!

C’est pourquoi je crois tant à ces rencontres, elles sont le témoin réel de l’espoir. Le plus difficile étant de rompre l’isolement qu’engendre si facilement et si insidieusement l’hypersensibilité…

Bref! voilà les dates des prochaines réjouissances :

  • le dimanche 21 février 2016 : Rencontre classique dans un bar à Paris à partir de 16h
  • le samedi 5 mars 2016 : Rencontre d’échange à Paris autour du projet d’association : L’AHS l’association des hypersensibles.
  • le  dimanche 6 mars 2016 : rencontre skype qui prolonge l’échange sur l’association pour toutes personnes en dehors de Paris

Et enfin, et j’y reviendrai parce que ça me semble important :

le 20 mars 2016 : 2e journée mondiale du trouble bipolaire. J’y étais l’année dernière, voir l’article journée mondiale du trouble bipolaire

Si tu es partant ou si tu as des questions écris moi : bipohypermaniac@gmail.com

Voilà! J’espère te voir à une de ces occasions

Hypersensiblement

W

Impression

 


Prochaines rencontres

C’est avec joie que je t’annonce les prochaines rencontres entre hypersensibles.

le samedi 6 février à 16h dans un bar à Paris.

De qui je parle lorsque j’écris « hypersensibles »?

Ce n’est que depuis quelques mois que je préfère cette appellation à celle de « bipolaire » et toutes autres troubles psychiques. Parce qu’il y a manifestement beaucoup de personnes non diagnostiquées qui se sentent concernées par la fragilité, la solitude, l’incompréhension, la sensibilité, le rapport difficile à l’autre et à notre société, la difficulté de trouver sa place, et tous les thèmes qui touchent de près ma vie et que je partage au fil de ce blog.

Je trouve le terme « hypersensible » plus humain et plus réaliste que « bipolaire » par exemple. Car en soit, « bipolaire » n’est qu’un mot inventé pour tenter d’étiqueter un certain nombres de symptômes et de ce fait un certain nombre de personnes (600 000 il paraît), de plus c’est un mot qui a remplacé l’expression « psychose maniaco dépressive » et qui à son tour dans les années à venir sera aussi remplacé. Remplacé par « hypersensible » pourquoi pas! En tout cas je travaille pour!

Donc, ces rencontres sont ouverts aux hypersensibles. En fait, elles sont ouvertes à toutes les personnes qui tombent sur ce blog et qui se sentent concernées par mes écrits.

Ces rencontres permettent d’échanger sur nos troubles/problèmes/maux/ressentis/souffrances que l’on a vécu. Ce moment de partage privilégié est tout à fait informel : pas de psy et dans un lieu sympa (un bar le plus souvent). Les 13 premières rencontres se sont toutes passées dans une humeur conviviale, les sourires, et rires au rendez vous. Il n’y a pas de ton dramatique mais plutôt un espoir qui jaillit de ces rencontres. Un espoir car à chaque rencontre, il y a des personnes hypersensibles, qui ont déjà bien combattu leurs troubles et ont une vie aujourd’hui « heureuse », qui témoignent que tout est possible.

Voilà, je crois que j’en ai dit beaucoup!

Enfin, pour ceux qui veulent, la rencontre continuera le soir avec un petit restau.

Rencontre Skype

Cela fait un an qu’il y en a pas eu. Je relance ce type de rencontre qui permet aux personnes loin de Paris de pouvoir échanger quand même grâce à la technologie! Cette rencontre se fera dans les semaines à venir.

Pour ces deux rencontres, je vois envoie toutes informations complémentaires par mail : bipohypermaniac@gmail.com

Rencontre à Strasbourg

Hélas, la rencontre prévue à Strasbourg en novembre dernier à dû être annulée au dernier moment. Je ne me sentais pas assez stable pour être de l’aventure. Ce n’est que reporté! Elle se déroulera en mars.

Voilà, voilà

En te souhaitant un très bon week end de repos.

A bientôt,

W.


Blog de l’Express.fr et autres actualités

La vie d’un bipolaire sur l’Express.fr http://blogs.lexpress.fr/bipolaire/

Je n’en t’ai pas trop parlé et ne sais pas trop comment le mettre en valeur ici, mais j’ai un deuxième blog actif sur ce site d’actualité bien connu. Je te l’avais annoncé il y a quelques mois, la coordinatrice des blogs de l’express.fr m’avait proposé de transposer ce blog chez eux, merci à elle. Trop attaché à celui-ci, j’ai préféré en créer un nouveau sur leur plateforme. Ce deuxième blog profite du référencement de l’Express.fr et  est donc plus visible (lorsque tu tapes « bipolaire » sur google, il apparaît en première page!). Je m’adresse là bas à un public plus large, moins personnellement concerné, alors j’y publie des articles moins intimes, plus « grand public », grossièrement. Et ces articles sont traduits en anglais par Dame5Sterne, une lectrice de ce blog que j’ai rencontré et qui a la générosité d’ouvrir mes messages à l’international. Un grand merci à toi, c’est une belle marque de solidarité de fous, haha!

J’ai pour projet de me servir de la grande visibilité offerte par l’express.fr en postant sur ce 2e blog les émissions d’Asylum-TV.

Asylum-TV  

Ce projet né dans ma cervelle il y a 3 semaines, il n’est pas une énième lubie, je me bats contre cela car je ne compte plus le nombre de projets que je n’ai pas su structurer et dû abandonner précocement . Celui-là à l’avantage de s’inscrire dans la continuité de la vie d’un bipolaire. Pour le moment tu peux suivre le projet sur la page Asylum TV dans le menu. Hier soir, j’ai eu la joie de rencontrer deux personnes qui ont envie de participer à ce projet : deux personnes rencontrées grâce à ce blog qui répondent aux pseudos de  » M  » et « bakuman » dans les commentaires. D’ailleurs « bakuman » m’aide dans la communication des rencontres. Merci à eux deux d’être venu pour cette première réunion Asylum. Pour l’anecdote, nous y étions tous les trois sur une terrasse parisienne et nous avons passé une bonne partie de la soirée à échanger avec deux nanas de la table voisine qui étaient interpellées par nos discussions bipolairiennes. Ce fut une belle rencontre dans la rencontre. « Vous n’êtes pas anormales » a conclu l’une d’elles, haha oui merci c’est gentil même si nous ne leurs avons jamais affirmé cela. Assez révélateur… Il y a eu aussi « Vivons bien, vivons cachés » et là, tu t’en doutes, ces propos m’ont animés. Bref, belle rencontre!

Les rencontres

En parallèle de ces rencontres d’un nouveau genre autour du projet Asylum-TV, je te rappelle que le 10 octobre après midi à Paris aura lieu la 12 e rencontre entre bipolaires : un moment privilégié d’échanges de ressentis, d’expériences autour de nos troubles. Bienveillance, tolérance, débat, dérision, sont aux menus. Enfin dans le chapitre « rencontre », le 28 novembre aura lieu un événement sans précédent : la 13e rencontre aura lieu en dehors du périf’, à Strasbourg! Les choses s’organisent doucement, tu peux, et si tu le veux je t’y invite, déjà témoigner ton envie d’y participer. Tu peux retrouver le fil de ces rencontres sur la page Rencontre dans le menu. Pour les détails, les questions, inscriptions etc… cela se passe par mail : bipohypermaniac@gmail.com.

Laviedunbipolaire connaît ces premiers détracteurs

« gros délire ce blog, ça tourne à la schizo métaphysique « , » ouais je suis un peu mesuré sur le discours tenu sur ce blog assez hallucinant » et très dernièrement ici même dans un commentaire : « Salut W. Dis moi un copain blogger m’a affirmé que tes stats c’était du flan ». 

Ma première réaction quand je les lis est un énervement face à lâcheté des auteurs qui ne viennent pas s’exprimer eux mêmes sur le blog et confronter leurs pensées directement pour permettre un débat sur le fond et que cela puisse être enrichissant. Cette première réaction néanmoins laisse place très rapidement à une certaine joie : « j’ai enfin des ennemis ». Grâce à ce blog je vais connaître des gens qui vont me critiquer, m’accuser, médire… Cela ne m’était jamais arrivé et aussi étrange soit-il, j’adore, ça me vivifie. Je suis fan des confrontations d’idées, même si pour l’instant c’est plutôt l’égo qui s’exprime dans ces petits pics. Pour parler de mon égo à moi, il est flatté que l’on me fasse exister sur les réseaux sociaux en dehors de ce blog. Bon, rassures-toi, c’est pas parce que j’essaie d’être le plus sincère possible avec toi, que je suis en train de dire que je vais être à l’affût de tous commentaires sur mon compte dans les forums et autres groupes facebook!

Je n’ai aucun mauvais sentiment contre les personnes auteurs de ces critiques, je comprends que trop bien leurs agissements pour moi même avoir éprouvé ce même genre de ressentis envers d’autres sans pour autant les avoir exprimé.

Mon désir est de rassembler. Je constate que les bipolaires se divisent eux-mêmes sur leurs visions de ce trouble et se regroupent en petit groupe partageant la même idéologie… Non! il faut confronter nos pensées, nos ressentis sur cette hypersensibilité commune que l’on expérimente chacun d’une manière différente. Il faut du débat, de l’échange, laisser au mieux notre égo de côté. Parce qu’au fond, nous avons tous la même intention : ALLER MIEUX, et c’est ensemble que l’on y arrivera le mieux.

Enfin, il y a toujours ce tchat que je propose via ce lien : salon bipoonline . Une étape de plus dans ce désir d’échanger, de se retrouver. Il faut un peu de patience pour qu’il se mette en route et se rencontrer à chaque connexion…

A bientôt,

W.