Je reviens de loin

Je reviendrai écrire, pour le moment, j’utilise ma voix.

Il y a toujours mon livre dispo ici 😉  : La vie d’un bipolaire, le livre.

Mon dernier son : « Je reviens de loin »

je reviens de loin

Patience et Espoir

W

Publicités

J’étais en train de me noyer

« J’étais en train de me noyer

Fallait que je prenne la vague pour m’en persuader… »

Bon, je vais pas recopier tout le texte, sans grand commentaire voilà c’est mon 4e titre : Fallait

Et les 3 premiers :

Malêtre

Je veux me réanimer

Artisan de Lumière(mon préféré)

lien blog

Patience et Espoir

W


Artisan de Lumière

Troisième son dédié à M, un ami qui séjourne en HP :

Artisan de Lumière

Dorénavant, chaque article publié est un lien vers une nouvelle chanson, voilà l’évolution dont je ne m’attendais pas.

Merci à tous ceux qui m’encouragent dans le public ou le privé, ça me motive à continuer, et quel plaisir de s’exprimer, bref :

Artisan de lumiere

Et les deux premiers sons :

Malêtre

Je veux me réanimer

W

 


Ce blog n’est pas mort : 2e son :)

Deuxième son : Je veux me réanimer

Merci beaucoup pour vos commentaires bienveillant et encourageant sur le premier son. Merci! Parce que il y en faut de la bienveillance quand on ose s’exprimer…

C’est pourquoi je partage exclusivement ici car je sais que quelque soit mon expression, elle est toujours bien reçue, c’est une grande chance pour moi.

Alors voilà le deuxième son. Je suis content d’en avoir fini avec ce texte noir. Soulagé… Je te rassure, le prochain (en écriture) est plus positif, un peu d’espoir ! Il s’appelle Artisan de Lumière. Car je pense, qu’à peu de choses près toutes les personnes qui luttent dans leur être sont des artisans de lumière. Bref!

En attendant voici : Je veux me réanimer sur l’instru de Rammstein / Du hast. Ils ne m’en voudront pas.

A écouter fort !son-bipolaire-hypersensible-rap-maletre

Patience et Espoir

W


Je libère ma voix

Mon premier son : Malêtre

Chers et chères lecteurs et lectrices (ceux qui restent!),

Je n’écris plus d’articles, de billets d’humeurs, au bout de 4 ans de blog j’arrête blablabla, voir l’article précédent…

Mais l’expression étant une question de survie et de déploiement de vie même, je ne m’arrête pas, pire : j’évolue!!

Depuis quelques semaines, j’ose slamer, rapper ou je ne sais quel style, enfin bref je libère ma voix… que c’est bon! L’écriture ne suffisait plus.

Trèves d’introduction voici mon premier morceau écoutable uniquement via mon blog, spécialement pour toi lecteur bienveillant qui m’accompagne … bref allez :

lien blog

Patience et Espoir,

W


4 ans c’est bien

Cela fait 4 ans que j’écris ici. Mais depuis quelques mois je viens de moins en moins. Je me demande si ce ne serait pas la fin de cette habitude…

Cet espace d’expression a joué un rôle énorme dans ma vie. De ce blog est né mon activité ( l’Association des HyperSensibles), un livre, une multitude d’amis et …. (censuré). En gros à par mes parents et mes frères et sœurs, le reste de ma vie a découlé de la création de ce blog. Quelque part, je pourrais dire que j’ai créé ma vie.

Et maintenant?

Je ne pense pas pouvoir être à moitié actif dans ce blog. Il y avait un rythme d’écriture rapide et des publications fréquentes. Mon activité sur le blog et les correspondances qui en ont découlé prenaient mon attention au quotidien. Cela fait quelques temps que ce n’est plus le cas, je suis dans un entre deux désagréable. Cela fait plus d’un mois que je n’ai pas écrit. J’ai perdu le fil, je n’ai plus le rythme de ces 4 années, je n’ai pas envie de forcer, même si cela m’attriste de penser à arrêter.

Mais l’important pour moi n’est pas le blog, ce qui me fait du bien c’est l’écriture et je dois continuer à écrire dans l’ombre. C’est vrai que le blog était une motivation. Suis-je plus mûre aujourd’hui? Aurais-je franchi un cap?

Je n’avais pas imaginé en créant ce blog que j’aurai tenu 4 ans, écrits plus de 300 articles, et reçu 500 000 visites. Bon, si j’arrête je devrais abandonner l’espoir de dépasser la barre des 1 million.

Je ne sais pas…

Nul ne sert de résister à l’inconnu lorsque le connu ne donne plus envie. Peut être que lâcher le blog laissera de la place pour que du nouveau émerge…

Je n’avais jamais eu à me séparer de quelque chose qui m’a accompagné pendant 4 ans et qui me tenait à cœur.

Etrange…

Un livre est issu de ce blog aussi, tu devrais l’apprécier si tu as aimé quelques articles :

La vie d’un bipolaire, le livre.

Patience et Espoir

W


Que faire?

Toujours au même point. Le sentiment d’être au début, pourtant ça fait trente ans que ça a commencé. Toujours la même question qui revient : qu’est-ce que je fais? Je fais quoi là, maintenant? Ok, je suis instable et c’est illusoire de chercher une place stable dans la société. Je suis comme le vent qui ne peut vivre que dans le mouvement, qui n’a pas d’habitudes. Mais où est ma place? Je dois la créer, ok, mais qu’est ce que je dois faire? Je n’ai même pas l’énergie de me reposer.

Je ne suis pas seul, je suis sûre qu’on est des milliers à ne pas trouver une place dans le système professionnel par exemple. Je n’ai pas besoin de le critiquer longuement, tout le monde est d’accord pour dire qu’il est mauvais : profit, compétition, etc. Et pourtant il continue d’exister et poursuivre son mécanisme de déshumanisation. C’est révoltant mais aucune révolte n’a su le révolutionner. Nous sommes tous trop usés pour agir. Le peu d’énergie qu’il nous reste nous sert à nous sociabiliser entre paires, nous changer les idées et consommer. Ça demande trop d’efforts pour se rassembler, imaginer autre chose et s’organiser pour ensuite agir.

Pourtant l’envie est là, les aspirations sont là. Mais que faire? Quelle est la prochaine étape?

En attendant que l’avenir s’éclaircisse, je tourne en rond dans ma cage mentale. Patience.

Et gardons espoir

W